top of page

8e partie -  Le Comité Départemental de l'EURE de Tennis (CDET)

Je s

Chapitre 8.1.   La création du CDET en 1971 et sa première décennie

 

 

      * Institués en 1971, dans le cadre de la décentralisation, les Comités départements restent sous la responsabilité des Ligues. Le Comité Départemental de l’Eure de tennis, dont le siège social est à Evreux, est déclaré à la préfecture de l’Eure le 14/1/1971, sous le N° 3733 et parait au Journal Officiel le 28/1/1971.

      * Huit Présidents se succèdent en 50 ans: Jacques Talbottier en 1971, Nicolas Armani en 1975, Jean Pierre Thiebot en 1979, Claude Hersent en 1981, Alain Fournols en 1986, Jean Marie Desbons en 1998, Jean Paul Quéval en 2008,  Jérôme Grenier en 2012.

       * En 1972, 21 clubs constituent le Comité de l’Eure. Les présidents ayant ensuite des fonctions dans le tennis normand sont entre ( ) :

- SC Les Andelys – TC Beaumontais – SC Bernay (Jacques Lureau, futur secrétaire de la Ligue) – TC. Val d’Iton – US Etrépagny – Evreux. AC (Bernard Dortel, futur président de la Ligue de Normandie) – AS. Coprin Evreux (Jean Paul Ledran, futur secrétaire puis président de la Ligue) – AS Gaillon Aubevoye – TC La Reine Blanche Gisors (André Bénazet, secrétaire du Comité de l’Eure) – TC Jouy sur Eure – TC. Lieuvin Lieurey – TC. Louviers – TC. Lyons la Foret – Caserrisloise Nassandres – TC Le Neubourg (Jean Marie Desbons, président du CDET en 1997) – Cercle Athlétique de Pont Audemer – Les Balahoutes Poses – Stade Vernolien – CSADN Vernon (Nicolas Harmani, président du CDET en 1975) – SPN Vernon.


.


 

Chapitre 8.3.     En 1984,  CREATION du CENTRE Départemental de Tennis à POSES

 

      * Il comprend 2 courts couverts et 3 courts extérieurs. Le syndicat mixte du Vaudreuil assure le financement  avec une participation de 400.000 F de la ligue de Normandie.

      * L’association de gestion de la base de plein air de Poses, laisse au CDET, par convention d’utilisation, 10 weekends, 2 soirées et toutes les périodes de petites vacances scolaires.

      * La proximité de l’hébergement et de la restauration permet au CDET d’organiser des stages pour les jeunes et pour les éducateurs. Le principal inconvénient est l’absence de vestiaires et de sanitaires.

      * AG à Poses le 14/12/1984: hausse des licenciés à 11.000. Les 2 clubs d'Evreux sont en tete des clubs de l'Eure: EAC avec 870 licenciés, ALM 483, Bernay 405, Pont-Audemer 397, Gisors 388. Alain Fournols est le président. 

Chapitre 8.4.   Le 6/9/1984, réunion à GISORS, comparant le fonctionnement de 6 clubs.

 

      * Comme président gisorsien, j’organise à mon domicile à Trie-Château, une réunion, avec mes collègues et amis, de 5 clubs voisins de l’Eure, pour confronter les domaines de fonctionnement : les effectifs, les installations, les finances, les écoles de tennis, les compétitions, les animations. L’objectif est que chacun puisse en retirer des expériences utiles pour faire avancer son club. Ainsi, certains présidents de club  recevant une faible subvention municipale réussissent à obtenir une nette augmentation auprès de leur mairie en argumentant grâce à ces comparaisons.

 

      * A propos des subventions municipales, celle de Gisors est assez élevée, mais la section Tennis finance quasi entièrement ses installations. Elle est par conséquence supérieure à celle du TC Vernon, dont les courts extérieurs en terre battue, sont entretenus chaque printemps par la Municipalité, qui finance par ailleurs les autres équipements du club.

.

Chapitre 8.2.    Fin 1981, Claude HERSANT  4e président du CDET

 

 

AG de décembre 1981 :

 

 

      * Sur les 53 clubs affiliés, 25 sont présents ou représentés, totalisant 152 voix sur 237 possibles, chiffre suffisant pour valider le quorum.
 

      * François Le Prince Ringuet, président intérimaire, suite à la démission du président Jean Pierre Thiebot pour des raisons professionnelles, exprime, dans son rapport moral, la satisfaction de la hausse de 18% des licenciés, dans l’Eure, de 7.288 en 1980 à 8.624. Ceci représente 2% de la population de l’Eure et est l’une des meilleures progressions en France.

 

      * Le bilan financier du trésorier Besnier (déficit de 1%, 839 F), est adopté à l’unanimité.
 

- Les charges = 80.986 F proviennent de :
< 39.578 F en éducatif, dont 19.816 de frais CTR, CTD, éducateurs, 12.410 F de frais d’encadrement.
< 18.691 F en sportif, dont 14.586 F de balles pour les championnats individuels.
< 17.346 F en administratif, dont 8.715 F de réunions et frais de déplacement.

 

- Les recettes = 90.250 F se répartissent en :
< 36.370 F de subventions : 13.800 F de la DDJS, 13.520 F de la ligue pour les éducateurs, 3.900 F du Loto.
< 21.677 F de recettes sportives avec les droits d’engagement des championnats individuels et par équipes.
< 18.000 F d’administratif, avec la ristourne de 2,5 F par licence.  
< 4.100 F d’éducatif avec les participations aux stages.

 

      * Commission Sportive : Alain Fournols évoque le souci du prêt des salles par les clubs pour les 169 inscrits au championnat individuel de l’Eure. Ce département est l’un des moins riches en salles. La ligue prévoit d’en doter 2 par département.
 

      * Commission des Jeunes : Claude Levasseur détaille les entrainements : départemental avec 16 jeunes en 3 groupes, et régional avec 6 jeunes de l’Eure, dont 5 d’Evreux.

 

       * Commission Enseignement : Jean Marie Desbons rappelle que seuls les moniteurs de tennis (classés au moins à 15/2) sont rémunérés, alors que les éducateurs fédéraux sont indemnisés. Leurs stages (1er degré, 2e degré et recyclage) se font sur 3 à 4 jours au CREPS d’Houlgate ou à Cabourg. Le CTR (Conseiller Technique Régional) Jean Paul Quéval informe de la participation financière de la ligue, de 7.000 € pour l’entrainement des jeunes, au minimum demi-finaliste du Championnat de Normandie. La ligue finance aussi le transport des cadets en tournois.
 

       * Commission d’Arbitrage : Le nombre de candidats, 7 dans l’Eure, pour être juge arbitre départemental ou régional, est très insuffisant.
 

        * « Opération 5.000 courts » : Claude Hersant indique la démarche à suivre, qui a concerné cette saison 5 clubs : Gaillon, Damville, Evreux St Michel, Bernay et Le Neubourg.
 

       * Election de 6 nouveaux membres au  bureau directeur, composé de 12 membres et renouvelé par moitié : les 6 candidats, Keiner, Tchideman, Pujo, Delanys, Bourdois et Casano sont élus à l’unanimité à mains levées. 

 

       * Ensuite, l’AG élit le président du Comité de l’Eure, Claude Hersent, de Gaillon, avec 96 voix, contre Claude L’Hérondel, de Beaumont le Roger, 56 voix. La « petite histoire », que nous pouvons révéler 40 ans plus tard, et qui n’étonnera pas ceux qui connaissaient le président de la Ligue de Normandie, le passionné Jean Bréchon, est son appel téléphonique à de nombreux présidents de clubs de l’Eure, dont celui de Gisors, pour indiquer ses préférences de vote ! Original, mais pas illégal ! La dernière phrase de mes notes, vieilles de 40 ans,  sur cette AG, est significative : « Claude L’Hérondel est satisfait de la communication avec les clubs, mais regrette que certains courriers soient envoyés à la Ligue et non au Comité ».

                                                                                   AG le 22/10/1983, à Harcourt

 

      * 30 clubs sont représentés sur les 63 dans l’Eure. Les licences baissent dans 3 clubs à fort effectif : Evreux AC, La Rougemare, SPN Vernon. Le budget, de 155.000 F, est équilibré.

 

      * Claude L’herondel, de la Commission Sportive, annonce 183 équipes :
- 88 de jeunes : 13 en poussins, 22 en benjamins, 26 en minimes, 20 en cadets, 7 en juniors.
-
84 équipes seniors l’hiver et 126 l’été, soit 91 équipes masculines (20 en 4e série + 23 en 5e série + 48 en 6e série) et 35 équipes féminines (12 en 3e série + 23 en 4e série).
-
11 équipes vétérans.

 

      * Les championnats individuels de l’Eure totalisent 727 inscrits :
- 460 jeunes (30 J + 80 C + 150 M + 120 B + 100 P)
- 217 seniors et 54 vétérans

 

      * L’Eure compte 4 nouveaux moniteurs. La DDJS  va réduire le programme, privilégier la pédagogie sur le niveau de classement, sortir 2 sessions (mai et octobre).

 

      * Le président Bréchon clôture l’AG en remettant la Médaille d’Argent FFT à Claude L’Herondel et  JP Ledran, puis en me remettant la Médaille de Bronze FFT, ainsi qu’à  François Le Prince Ringuet

Chapitre 8.5.     Fin 1984, Alain FOURNOLS,  5e président du CDET

 

AG du 30/11/1985 :

 

      * Une AG extraordinaire modifie les statuts en portant à 18 membres le comité directeur et à 6 membres le bureau directeur.

 

      * Lors du rapport moral, le président Alain Fournols insiste sur 5 points positifs :

 

1) l’ouverture du Centre de Poses et la décision de la ligue de créer un 2e centre départemental Evreux ALM.

2) le succès du Circuit Crédit Agricole en doublant ses étapes de 7 à 14.

3) le regroupement des meilleurs jeunes à Poses le mercredi et lors de stages.

4) les « clinics – exhibition » organisées par l’Educateur Sportif Départemental Philippe Bréchon.

5) la création de 8 nouveaux clubs et l’augmentation de 60 licenciés.

 

      * Le rapport financier de J. Keiner est adopté à l’unanimité. Les charges, 263.731 F sont supérieures de  3.985 F aux produits, 259.745 F La situation bancaire est de 119.689 F. La subvention de la DDJS est de 11.385 F, en baisse par rapport aux 13.800 F de 1981 !

 

      * Claude Hersant, de la Commission Sportive, se réjouit des 100 équipes en interclubs d’hiver et 160 l’été. Le championnat individuel est aussi victime de son succès, avec 350 inscrits l’hiver et 414 l’été.

 

      * François Le Prince Ringuet, de la Commission Arbitrage est satisfait des 58 reçus sur 84 candidats au diplôme de Juge-arbitre-interclubs, mais pas du seul reçu sur 6 candidats à l’examen de JA Régional (8 reçus sur 12 en 1984).

 

      * Le responsable de la Commission Enseignement, Jean Marie Desbons, rappelle l’exigence de l’URSAFF du 25/5/1985, auprès des présidents de club, de déclarer les sommes versées aux éducateurs. Les éducateurs 1er degré sont 110 et les 2e degré sont 32. Le cout du stage 2e degré, est élevé, à 700 F.

 

      * La Commission Corporative est contente de l’augmentation de 20 % des effectifs : 30 sections, 67 équipes dont 13 féminines et 350 joueurs.

      * M. Bonfils, de la DDJS, est prêt à favoriser des classes promotion en 6e et 5e, avec un entrainement sur le temps scolaire.

      * Jean Bréchon, président de la Ligue, félicite le CD pour son excellent travail, « pas toujours fait dans les autres comités » et reste optimiste pour le renouvellement de l’opération «  5000 courts ».

​​

AG le 2/12/1989 à Verneuil sur Avre :

 

 

      * Avant le début de l’AG, les 45 clubs représentés (sur 93 clubs dans l’Eure) utilisent leur réservation prioritaire pour les billets du tournoi de Roland Garros, dans le respect des quotas fixés par la FFT, en fonction de leur nombre de licenciés.

 

      * Michel Tessier se réjouit des bons résultats sportifs et procède au tirage au sort des 6 équipes finissant 2e en 7e série pour l’accès à la division supérieure l’été suivant. Heureusement, ce tirage au sort sera ultérieurement remplacée par un critère sportif !

 

      * Jean Paul Queval, CTR, souligne que la FFT souhaite que le 4e trimestre soit réservé au travail technique, sans la pression des résultats.

 

      * Jean Marie Desbons, secrétaire du CDET, invite les clubs à diffuser les résultats dans l’édition « Contact » de la ligue de Normandie.

 

      * Sauveur Casano, de la Commission Vétérans regrette la faible participation des dames.

.

 AG du 28/11/1987 décentralisée à Gisors.

 

      * Apres l’AG 1986 à l’extrême Ouest, à Pont-Audemer, la suivante est donc à l’extrême Est, à Gisors. Dans le club-house comble du TCG, avec 105 responsables de clubs, le premier sujet de discussion est la faible participation du Conseil Général de l’Eure à la construction de terrains, limitée aux communes de moins de 3.000 habitants, alors que celui de l’Oise, voisin, subventionne beaucoup plus.

 

      * Le rapport financier est équilibré à 327.000 F.

 

      * Claude Levasseur, de la Commission Jeunes félicite l’Evreux AC pour ses nombreux titres (en Juniors, cadets, minimes et benjamins) et Gisors champion de l’Eure en poussins, avec 2 titres de champions de Normandie sur les 3 obtenus par l’Eure.

 

      * François Le Prince Ringuet communique 4 chiffres : 1329 licenciés,  soit 10%, sont classés (dont 325 femmes), 201 Juge Arbitres Interclubs et 46 JAR pour organiser les tournois.

 

      * Les autres Commissions apportent aussi leurs chiffres :

- Les équipes restent nombreuses, 118 l’hiver et 197 l’été, mais les inscrits aux individuels baissent, 386 inscrits l’hiver et 310 l’été.

- Les vétérans comptent 12 équipes et 73 joueurs, les « corpo » 39 équipes et 420 joueurs.

- Les 59 écoles de tennis de l’Eure sont encadrées par des moniteurs et 160 éducateurs.

 

      * Alain Fournols, président de ce CDET et Jean Bréchon, président de la Ligue remettent les récompenses de la saison. Un diner au Château de la Râpée à Bazincourt termine cette soirée, exceptionnelle dans l’histoire du club gisorsien.

 

 

 

AG  le 17/12/1988, au Vaudreuil, 2e MANDAT d’Alain FOURNOLS

 

 

      * Les licences sont en hausse de 1,5% dans l’Eure.

      * François Le Prince Ringuet remet aux présidents de club, le célèbre listing, tant attendu par tous, du futur classement de leurs joueurs, valable au 1er janvier suivant.

 

      * L’AG récompense les 3 filles (Manaick Destas, Sarah Roussy de Gisors et Jennifer Dupuis), championnes de France poussines inter ligues.

 

      * Ce samedi 17 décembre 1988, aux élections des 23 membres du Comité Directeur (pour un mandat de 4 ans), je suis élu comme François Le Prince Ringuet avec un record de voix (251 sur 254 exprimés), une de plus que notre ami président Alain Fournols 250. Curieux destin que celui de Jean Pierre Julienne, 142 voix, non élu, alors qu’il est l’un des dirigeants les plus travailleurs jamais rencontrés et que coopté, il est encore, en 2020, soit 32 ans plus tard, un membre très actif du BD du CDET !

 

      * Le bureau : Président Alain Fournols, 3 Vice-présidents : François Le Prince Ringuet ( + Commission Arbitrage et Commission Classement), Claude Levasseur (+ Commission des Jeunes) et Michel Tessier ( + Commission Sportive), Secrétaire Jean Marie Desbons ( + Commission Enseignement), Trésorier Gérard Daric. Le président et les 3 vice-présidents sont « les délégués de l’Eure, candidats à l’élection du Comité Directeur de la Ligue ».

 

      * Les 3 autres responsables de Commissions : Commission Vétérans Sauveur Casano, Commission médicale Dr Bernard Vannier, Commission Corporative Lucien Salter.

 

      * Autres membres du comité directeur : Jean Pierre Binot, Patricia Blayac, Pierre Bourdois, Bernard Buon, Claude Chapon, Giséle Desbons, Nicole Jousselin, Jacqueline Keiner, Emmanuel Olivier, Gérard Ple, Jacky Renou, Gérard Tardivet, Agnés Tchidemian, Paul Wartel.

.

AG de 11/1986, à Pont Audemer

Chapitre 8.6.   En février 1990, ENQUETE sur le tennis dans l'EURE

       * Avec l'expérience de 9 ans de présidence du club de Gisors et de membre du CDET, connaissant beaucoup d'autres présidents de clubs, il me semble intéressant en 1989, d'étudier en détails le fonctionnement de leurs clubs. La réflexion s'effectue ensuite en séparant les clubs en 3 catégories , selon leurs effectifs :

1. Les "Grands Clubs", de plus de 200 licenciés :  100% de réponses, soit 20 sur 20 clubs

2. Les "Moyens Clubs" , de 100 à 200 licenciés : 75% réponses, soit 18 sur 23 clubs

3. Les "Petits Clubs", de moins de 100 licenciés : 40% de réponses, soit 18 sur 46 clubs.

Au total, je reçois 56 réponses des 89 clubs de l'Eure (63%), mais si on retire les 4 réponses des 22 clubs ayant moins de 45 licenciés, pratiquant essentiellement le tennis loisirs, la participation monte à 78%. Cependant, j'ai souhaité prendre en considération l'ensemble des clubs de l'Eure.

 

        * Je  demande donc aux  collègues présidents de club, d'avoir l'amabilité de répondre à une série de questions  sur 9 thèmes,  dont je résume les conclusions, alors que les détails peuvent être lus dans les pages d'origine, (ci-dessous) diffusées à tous les clubs de l'Eure en février 1990 :

1.  L'ORGANISATION dans le club : le nombre de jeunes dans les clubs, 41% en moyenne, augmente avec la taille du club, en lien avec l'école de tennis.

2. Les INSTALLATIONS :

- en moyenne 3 courts par club, presque tous en dur, plus adaptée à la météo normande, que la traditionnelle terre battue.

- les G.C. ont presque tous un court couvert, les M.C. utilisent une salle omnisport, les P.C. en sont démunis.

- la moitié des clubs ont un club-house: 80% G.C., 60% des M.C. et 40% des P.C.

- la moitié des clubs ont un mur d'entrainement et seulement 13% un court de mini-tennis, deux structures utiles pour l apprentissage du tennis.

3. L' ECOLE de tennis :

- un grand nombre d'enfants, 126 dans les G.C. grace aux courts couverts, contre 18 pour ceux n'en possédant pas.

- presque tous les G.C. ont un moniteur et 2/3 des M.C., alors que les éducateurs sont logiquement répartis : 3,4/ G.C. - 2,3 dans les M.C. et 1 /P.C.

- tarif moyen = 740 F/ adulte et 430 F/ enfant.

4. Les COMPETITIONS :

- les classés, en moyenne 22  (16 H + 6 F) par club, sont regroupés dans les G.C.

- en moyenne, 2,5 équipes inscrites l'hiver et 6,7 l'été; une particularité un nombre semblable d'équipes de jeunes et d'adultes dans les GC, mais 3 fois moins de jeunes dans les PC sans doute par manque de bénévole pour les encadrer.

- l'entrainement de équipes occupe 5,4 h/ semaine, financé aux 2/3 par le club.

- le tournoi officiel du club est organisé dans 16 des 20 G.C. avec en moyenne 150 inscrits, 9.600 f de prix, alors que seulement 40% des M.C. et P.C., avec 100 inscrits et 3.500 F de prix. Par contre, le droit d'engagement est identique ( S =80 F et J = 45 F), ainsi que la participation féminine 25%.

5. Les ANIMATIONS :

- Sur le plan sportif : 45% des clubs proposent un tournoi de doubles, 38% des matchs-défis.

- Sur le plan extra-sportif : 14% des club organisent une soirée dansante, 9% un méchoui, 8% la galette des rois; 2 clubs ont l'originalité d'un rallye-auto.

- Le succès de ces moments de convivialité dépendent essentiellement du dévouement des dirigeants et d'une bonne information.

5. Les FINANCES : 

- Les cotisations sont en moyenne de 387 F pour les seniors, 600 F pour les couples, , 267 F pour les étudiants, 170 F pour les enfants. Dans un G.C. elles sont 50% supérieures à celles d'un P.C. les tarifs horaires tournent autour de 30 F.

- Le supplément pour jouer en court couvert est impossible à déterminer en moyenne, car les formules sont trop différentes, en durée (hiver / été), en horaire (semaine / weekend), comme en modalités (inclus dans un seul tarif, location...) .

- Le budget des clubs est en moyenne de 144.000 F, avec une forte variation entre 288.000 F pour les G.C. (remboursement d'emprunt, frais de salaire..), 53.000 F pour les M.C. et 20.000 F pour les P.C.

- Une subvention municipale n'est perçue que par 46% des clubs : 32.000 F pour les G.C., elle se réduit à 5.100 F pour les M.C. et 2.100 F pour les P.C., soit une moyenne de 19.300 F par club subventionné.

7. Les PROJETS de club :

- Nettement en tète, les constructions 60%, avec à égalité un local 38% et un court couvert 35%, loin devant un nouveau court extérieur 19%, prouvant que les dirigeants privilégient les conditions de jeu (court couvert, local) à la multiplication des courts extérieurs, du fait d'un effectif en stagnation.

- Puis la création d'une école de tennis; 16%, pour les P.C. qui n'en possèdent pas encore.

- Enfin, à 7%, l'organisation d'un tournoi et les animations comme journal du club, méchoui, camescope, jumelage..

- Plus inquiétant est l'absence de projet pour 10% des clubs, en partie par défaut de finances.

8. Le BILAN du club : 

- Les 2 points forts le plus souvent cités sont l'ambiance 26% et l'école de tennis 24%. Puis suivent, les équipes13%, les tournois  7%, la qualité des courts, les tarifs peu élevés 6%

- Un point faible domine, 42%, autant dans les G.C. que dans les P.C. :  le manque d'installations , surtout court couvert et local. Loin derrière, les difficultés d'animation 13%, l'insuffisance de bénévoles 8%, de subvention 7%, d'éducateurs, de bons joueurs 3%.

- Un contraste saisissant : le sentiment de "trop de tennis loisirs" dans les G.C. et de "pas assez de tennis loisirs" dans les M.C. !

 

9. Le FONCTIONNEMENT  global du tennis dans l'Eure :

- Un conflit, entre les P.C. qui pensent que les instances supérieurs ne pensent qu'aux G.C. et ceux-ci qui redoutent la multiplication des courts municipaux subventionnés.

- Une forte critique des tournois: "trop nombreux, trop de classés (s'arrêter à 30/2), trop de grosses tetes, trop tristes, trop chers pour les juniors".

- Une suggestion fréquente, 30% : une meilleure formation des responsables de club. Les réunions entre dirigeants du CDET et présidents de club, le bulletin Tennis-Info répondent en partie à cette demande. La FFT serait bien inspirée de diffuser largement une brochure spécifique pour les présidents de club, comme elle l'a faite avec les enseignants de tennis, regroupant ainsi tous les soucis relatifs aux statuts, aux assurances, à l'enseignement du tennis,  aux déclarations Urssaf, fiscalité, aux tournois, aux installations, à la gestion financière, aux animations possibles.

1990-2 enquete bv sur Tennis fonctionne dans l'Eure p1_edited.jpg
1990-2 enquete bv sur Tennis fonctionne dans l'Eure p2_edited.jpg
1990-2 enquete bv sur Tennis fonctionne dans l'Eure p3_edited.jpg
1990-2 enquete bv sur Tennis fonctionne dans l'Eure p4_edited.jpg
1990-2 enquete bv sur Tennis fonctionne dans l'Eure p5_edited.jpg
1990-2 enquete bv sur Tennis fonctionne dans l'Eure p6_edited.jpg

AG le 15/12/1990 à Evreux la Madeleine : EXTENSION  du Centre de POSES

 

 

      * Avant l’AG, j’ai le plaisir de gagner le Tournoi des présidents des 98 clubs de l’Eure.

 

      * L'effectif en licences progresse à 12.511.

 

      * Sur le site de Poses, dans le cadre du CREF, 2 autres courts couverts, un club-house et des vestiaires sont prévus pour 1991 par la Région et la DRJS. Le tennis bénéficie le 1er de ces travaux, avant ceux pour les 3 autres disciplines praticables sur la base de loisirs de Lery-Poses: golf, aviron, ski nautique. Le cout de 2,4 M € est financé en 4 parts égales : l’état, la région Haute Normandie, le département de l’Eure et le syndicat mixte du Vaudreuil. La ligue de tennis de Normandie verse 540.000 F au syndicat mixte en remboursement de l’emprunt contracté pour la construction des 2 premiers courts.

 

      * Les résultats sportifs des jeunes de l’Eure sont excellents avec 5 titres de champion de Normandie et 5 finalistes. Evreux AC finit en tête du Trophée sportif Perrier

 

      * André Bénazet, reçoit la médaille des éducateurs fédéraux, bien méritée puisqu’il a créé la 1ere école de tennis à Gisors en 1971.

.

AG le 14/12/1991 au Vaudreuil :

 

 

      * Les licences baissent dans l’Eure comme en Seine-Maritime, mais la Ligue de Normandie revient à la 1ere place des 36 ligues françaises.

 

      * Le comité directeur du 28 mars 1991 recherche un Conseiller Sportif à temps plein, avec une enveloppe financière de 280.000 F. Philippe Bréchon, intéressé, refuse le poste à l’énumération des contraintes, à la réunion du comité directeur du 25 avril. A la réunion suivante, il opte pour cette fonction, mais à mi-temps, conjointement avec Joël Thénard, ce qui leur permet de garder une fonction d’entraineur de club à mi-temps Ce poste est financé par la DDJS, le Conseil général et la Ligue.

 

      * La rédaction des feuilles de matchs et l’harmonisation des tournois suscitent des discussions engagées.

 

      * Clive Rothwel, moniteur à Evreux AC est champion de France + 35 ans.

 

 

 

AG le 12/12/1992 au Vaudreuil :

 

 

      * Le bilan financier est excédentaire de 53.898 F

- Charges = 337.873 F

< Educatives 133.278 F dont 112.271 F des frais des CSD

< Administratives : 111.147 F (frais réunions, AG, déplacements, timbres, photocopies)

< Sportives : 51.174 F , surtout les championnats individuels et par équipes

- Recettes = 391.771 F

<Sportives : 134.134 F

< Subventions : 122.960 F (36.000 F Conseil général + 19.760 F loto+ 13.660 F DDJS).

< Administratives : 98.598 F (61.135 F ristourne licences adulte + 17.463 F licences jeunes)

< Sponsors : 11.500 F

 

      * L’élection de 23 membres du Comité Directeur et du président pour 4 ans comprend obligatoirement un médecin, un éducateur sportif BE, 3 représentantes féminines, 1 corporatif et un classé supérieur à 15/1.

      *  Alain Fournols président du comité de l’Eure et Jean Bréchon, président de la Ligue de Normandie  remettent à B. Vannier président du TCG le Trophée de l’Eure, pour les 6 titres de champion de l’Eure du TCG devant EAC (5 titres). 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                  A. Fournols, B. Vannier avec le Trophée de l'Eure et J. Bréchon. 

      * Le Bureau élu,  se réunit chaque mois avec tous les responsables de commissions. Il est composé du président Alain Fournols, de 3 vice-présidents également responsables de commissions, François Le Prince Ringuet (+ commissions Arbitrage + Classement), Claude Levasseur (+ Commission Jeunes), Michel Tessier ( + Commission Sportive), Il est complété du secrétaire Jean Marie Desbons (+ Commission Enseignement + Infos) et de la trésorière, son épouse,  Gisèle Desbons, ainsi que des 3 autres responsable de commissions : Gérard Plé pour les Vétérans, Bernard Vannier pour le Médical, Lucien Salter pour les corpos.

 

      * Les 14 autres membres du comité directeur sont : André Boudeau, Pierre Bourdois, Sauveur Casano, Gérard Daric, Fabienne Delgery, Bertrand Filastre, Nicole Jousselin, Jean Pierre Julienne, Willy Lequet, Jean Morel, Raymond Spadini, Jean Paul Triaire, Paul Wartel et Lieuwe Wallinga.

 

.

1993 -12 AG 27  Fournols Brechon.jpg

AG 11/12/1993 au Vaudreuil :

 

 

      * Alain Fournols débute son rapport moral par 3 chiffres alarmants :

- Après 2 ans de stagnation, les licences baissent de 7,3%, de 12.222 à 11.322 !

- L’Eure n’obtient chez les jeunes qu’1 titre de champion de Normandie (Claire André de Gisors) contre 4 en 1992 et 6 en 1991 !

- L’Eure, vainqueur en 1991 et 1992, du Trophée Robert Vigor ( compétition entre les jeunes des 5 départements normands), finit 4e !

- Les cadres techniques, rapprochent ces mauvais résultats à la faible participation de lutins ou de poussins lors des rassemblements.

- Le mini-tennis et les actions dans les écoles seront aidés par l’achat de 360 raquettes de mini tennis grâce à la subvention du Conseil Général, de 50.860 F.

 

      * Neuf secteurs sont créés pour favoriser le contact avec les clubs :

1. Catégorie A : 18 clubs majeurs, en phase avec la FFT.

2. Catégorie B : 60 clubs, répartis en 6 secteurs, avec un élu et un moniteur chargés d’aider à la progression de l’école de tennis : P. Bourdois + E. Olivier au Nord-Ouest ; G. Desbons + B. Monier au Nord ; B. Vannier + L. Boillet au Nord-Est ; JM. Desbons + F. Godard au Sud-Ouest ; F. Le prince Ringuet + I. St Giorgio au Sud-Est ;  F. Le Prince Ringuet + A. Patault sur Evreux.

3. Catégorie C : 23 clubs en difficultés, répartis en 3 secteurs et à aider ponctuellement.

 

      * L’Eure compte 25 brevetés d’état (1er degré = moniteur et 2e degré = professeur), 85 éducateurs 1er degré et 36 éducateurs 2e degré. La Médaille de la Ligue récompense le dévouement et la fidélité de 5 éducateurs, dont 3 de Gisors : Emilienne et William Hamel pour le 1er degré et Catherine Vannier pour le 2e degré.

 

      *Avec sa 2e place en résultats (3 titres, derrière EAC) et sa 3e place en effectifs, le club de Gisors remporte le Trophée du Mérite.

 

 

Le 3/2/1994, ECHANGES productifs entre 6 PRESIDENTS de clubs +200 licenciés

 

      * Dix ans après la 1ere réunion organisée à mon domicile, cette nouvelle réunion de 6 présidents de clubs de + 200 licenciés, au club-house du TCG, permet cette fois une double comparaison : leurs fonctionnements entre eux, mais aussi avec la 1ere réunion de 1984.

      * Trois clubs étaient déjà présents en 1984 (Vernon, Les Andelys et bien sur Gisors), mais les 3 autres sont remplacés par des clubs en plein développement (Le Vaudreuil, Pacy et St Marcel).

 

 

 

AG le 17/12/1994, à Poses

 

 

      * Hébergé à Pont de l’Arche, au sous-sol du domicile du Président Alain Fournols et de son épouse Gisèle, secrétaire salariée du CDET, le secrétariat du CDET est transféré au  Centre départemental de  Poses. Il offre de nouvelles perspectives, en confort et en capacité de réunions et même de stages, grâce aux terrains de tennis extérieurs et couverts, ainsi qu’à la proximité de la base de loisirs, qui possède restauration et hébergement.

 

      * A mi mandat, le président Alain Fournols qualifie «  la saison 94 d’active, porteuse d’espoir mais décevante avec une nouvelle baisse des licences à 10.400 dans 94 clubs. ». Les résultats des jeunes s’améliorent avec 2 titres de champion de Normandie (Olivier Patience  en minimes et Christophe Boudier en cadets) et 2 finalistes, ainsi qu’une 3e place au Trophée Vigor.

 

      * Le président insiste pour qu’un maximum de clubs effectue les demandes de subventions :

 

1.  FNDS  de l’état: la DDJS distribue 42.900 F sur 27 clubs demandeurs.

2.  Conseil Général : 87.094 F sur 43 clubs pour les km-athlète et l’entraineur qualifié, s’échelonnant de 500 à 8.600 F. De plus, Evreux AC et Beaumont le Roger reçoivent une aide au sport de haut niveau (championnat de France) et le CDET obtient 70.000 F, utilisé   notamment pour fournir 12 raquettes et un filet de mini-tennis à chaque club demandeur.

3.  La grande nouveauté est la subvention de 25% du montant des travaux de construction de court, plafonnés à 1 Million F. A ces 250.000 F, peuvent s’ajouter 50.000 F de la FFT dans le cadre de la décentralisation. Aux clubs de faire leur dossier avec leur municipalité.

 

      * Le résultat financier de la trésorière Gisèle Desbons est positif de +9.590 F avec des produits à 551.762 F et des charges de 542.172 F.

 

      * Le CTR JP Queval transmet les priorités du nouveau DTN, Patrice Dominguez : des jeunes espoirs performants, développer le mini-tennis, la partie de double et la préparation physique.

 

 

 

AG le 16/12/1995, au Golf de Poses

 

     * Avant l’AG, j’ai le plaisir de gagner le tournoi des présidents. André Bénazet reçoit la médaille des éducateurs fédéraux.

     * L’AG du CDET remet le Trophée de l’Eure au club de Gisors pour ses 6 titres de Champion de l’Eure, devant Evreux AC (5 titres). 

.

 Chapitre 8.7.    Fin 1996, Jean Marie DESBONS élu 6e PRESIDENT du CDET

 

 

   AG le 21/12/1996

 

 

      * Ne se représentant pas, après 3 mandats de 4 ans, le rapport moral d’Alain Fournols est celui de ses 12 ans de présidence. La saison 1996 est encore en chute de licences, sous le seuil des 10.000, à 9.626, chiffre préoccupant, même si le tennis reste le 2e sport pratiqué dans le département. Un évènement majeur est l’instruction N°96-116 du 8 juillet 1996 homologuant le diplôme d’initiateur 1er et 2e degré.

 

      * Le bilan financier est équilibré, puisqu’à peine excédentaire, (945 F) :

- Produits = 528.684 F : 219.881 F d’inscriptions aux compétitions, 177.764 F d’aides de la ligue (éducateurs et les ristournes sur licences), 95.429 F de subventions.

- Charges = 527.739 F = éducatives 199.425 f, administratives168.605 F, sportives 85.430 F animation et communication 32.296 F, Centre départemental 24.857 F.

 

      * Sur 86 clubs :

- 6 clubs comptent plus de 300 licenciés : Evreux AC 604, Evreux ALM 425, Gaillon 396, Gisors 352, Evreux St Michel 326 et Le Vaudreuil 319.

- 7 clubs entre 200 et 300 licences : Pacy 257, Bernay 245, Vernon 233, Les Andelys 238, Le Neubourg 231, Louviers 220, Pont-Audemer 211.

- 24 clubs entre 100 et 200 licences et 49 clubs avec moins de 100 licences.

 

      * Les interclubs sont en légère diminution du nombre d’équipes depuis 4 ans : 118 l’hiver en 1996 contre 124 en 1993 et 185 l’été contre 191 en 1993. Le règlement évolue avec le retour à 4 simples et 1 double à deux points, possible match nul, dans toutes les divisions sauf le Pré nationale qui reste à 5 simples et 2 doubles à 1 seul point, mais avec 1 point supplémentaire si gain des 2 doubles. Ce système permet de maintenir le suspens grâce à cette valorisation du double, qui autrefois n’était même pas joué quand le score était acquis après les simples.

 

       * La réforme du classement, applicable au 1/10/1997, est basée sur 7 principes :

1) dépénaliser les défaites en ne les comptant plus en 2e et 3e séries.

2) ne pas pénaliser ceux qui jouent peu, en ne retenant que les meilleurs victoires, dont le nombre dépendra du classement.

3) encourager à jouer avec un bonus.

4) les règles de la 4e série seront les mêmes que la 3e série.

5) affiner les barèmes de points pour conserver la pyramide des classés.

6) le calcul continuera à se faire sur le futur classement de l’adversaire.

7) la descente pour tout licencié est limitée à un échelon et la montée ne peut être supérieure à 1 échelon au dessus de sa meilleurs victoire.

 

       * L’effectif de l’Eure : 1 juge arbitre fédéral, 34 JA Régionaux, 33 JA de clubs, 220 JA interclubs et 13 arbitre régionaux.

 

       * Le 12e Circuit du Crédit Agricole comporte 12 étapes avec 3 catégories d’âge. La participation, 971 enfants, est stable, mais toujours faible en 9-10 ans et chez les filles.

 

       * Le Dr Pruvost, médecin du sport à la clinique Bergougnan d’Evreux effectue le suivi médical des 25 enfants entrainés par le département. Le CDET prend en charge le cout de 150 F/ enfant + 200 F pour les deux ECG d’effort réalisé chez les deux nouveaux.

 

       * Gérard Plé est satisfait du nombre d’équipes vétérans, qui a doublé en 5 ans (22 équipes, hiver comme été en 1992 à 44), plaçant l’Eure en tête des 5 départements normands par rapport au nombre de licenciés.

 

      * En plus du médical, je prends en charge un bulletin d’information du C.D.E.T., car une bonne communication me semble essentielle pour le bon fonctionnement du CDET. Savoir faire est bien, mais le faire savoir est le complément indispensable pour la réussite.  Intitulé « le Serv’Eure », il essaye de cumuler des informations pratiques utiles pour les clubs aux comptes-rendus des évènements dans l’Eure. Dans le N°2, de novembre 1997, du « Serv’Eure », je  titre l’éditorial : « Le tennis est en crise » ! Cette appréciation apparait une provocation face à une vitrine du tennis français brillante: ses 1.082.809 licenciés, ses 9.704 clubs et ses 33.917 courts (saison 1996), plaçant le tennis en 2e discipline sportive derrière le football. La Coupe Davis gagnée en Suède en 1996 (malgré la défaite au 1er tour contre la Belgique début 2017 la reléguant en 2e division) est un atout supplémentaire. Et pourtant la majorité des dirigeants de club constatent des signes de régression avec la baisse des licences (2% dans l’Eure, 4,65% en Normandie, 4% en France), la baisse des engagements en équipes comme en tournois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                 Le N°1 du bulletin du CDET, d'avril 1997                                    Portraits en parallèle des 2 présidents du CDET

 

 

    * Le nouveau président, Jean Marie Desbons est instituteur et président du club de tennis du Neubourg. Il est aidé du secrétaire Lieuwe Wallinga et des 8 responsables des 9  Commissions : Michel Tessier (Sportif), Jean Morel (Jeunes), Nathalie Péralta (Tennis Féminin), Gérard Plé (Vétérans), François Le Prince-Ringuet (Arbitrage et Classement), Lucien Salter (Corporatif), Jean Luc Tempez (Communication) et  Bernard Vannier (Médical).

1997-4 Serv'Eure N°1_edited.jpg
1997-4 Serv'Eure N°1 p1 Fournos Desbons_edited.jpg

         AG le 14/12/1997, au lycée du Neubourg :

 

 

      * En préambule, l’AG extraordinaire adopte à l’unanimité des 45 clubs représentés (sur 85 dans l’Eure), 2 modifications dans les statuts, dont la présence au Comité directeur d’un jeune de moins de 26 ans.

 

      * Le président Jean Marie Desbons dresse le bilan de cette saison 1997, 1ere année de sa présidence.

 

- Déceptions :

1) la perte d’encore 200 licences,

2) la faible participation à la journée nationale Porte Ouverte du 28 septembre (2 clubs),

3) le refus du « Club Junior » au sein de l’école de tennis (que 3 clubs)

4) l’annulation de la journée des présidents du 13 septembre, faute d’inscrits.

5) la chute des engagés au tournoi d’hiver du CDET et aux championnats individuels de printemps, réduisant d’autant les recettes.

6) la forte diminution de la subvention du Conseil Général au CDET.

 

- Satisfactions :

1) les 3 titres de champion de Normandie Jeunes avec le cadet P. Kosak de Pacy, les Juniors AS. Michel des Andelys et Olivier Patience d’Evreux.

2) une relève prometteuse dans les jeunes catégories.

3) une forte présence à la journée du mini-tennis à Mont ST Aignan le 18 juin.

4) les 5 vétérans champions de Normandie, qualifiés pour le championnat de France : C. Rothwell en +35 ans, F. Anglade en +45, A. Boudeau en +50, G. Gunst et C. Valére en + 65 ans.

5) des contacts plus forts avec les représentants des écoles primaires et des collèges.

6) une communication diversifiée positive, avec le bulletin Serv-Eure, les visites de secteurs, l’informatique.

 

      * Le bilan financier révèle des charges de 598.260 F, supérieures de 60.436 F aux produits de 5373823 F. Le trésorier, Bernard Thénard lie ce déficit à une forte activité  des CSD et des subventions en baisse.

 

      * Le Conseiller en Développement, Alain Gripon, détaille les modalités du « Projet Club » issu de la politique fédérale du président Christian Bimes. Les subventions ponctuelles sont remplacées par des projets à 3 ans. Pour la construction d’un club-house, la dotation fédérale est de 20.000 F et de la ligue 10.000 F.

 

     * Les tournois des clubs suscitent des critiques sur leurs dates, leurs prix excessifs, l’utilisation de balles usagées. Le président JP. Desbons répond que c’est aux joueurs de choisir ses tournois selon ses critères et pense que l’engagement de 70 F/ adulte et 50 F/ jeune doit servir d’exemple.

 

      * Le CTR, JP Queval, regrette des détections avec peu d’enfants envoyés par les clubs de l’Eure et un enseignement du tennis trop rigide, pas assez orienté vers le jeu. Le Club Junior (32 en Normandie) appartient à l’avenir de l’école de tennis.

 

      * Jean Morel, responsable de la commission Jeunes est satisfait du changement de formule au championnat individuel qui a permis de passer de 250 à 800 inscrits ! L’Eure est 3e au challenge Vigor et 3 jeunes du département sont champions de Normandie. 

 

      * Comme responsable de la Commission médicale, je rappelle que les minimes jouant en équipes seniors doivent avoir un certificat de triple sur classement, délivré par un médecin de ligue. J’indique la liste des produits interdits aux compétiteurs dans le bulletin  du CDET, le « Serv’Eure » envoyé à tous les clubs, d’autant que la DDJS fait des contrôles anti-dopage des meilleurs jeunes du département.

 

      * François Le Prince –Ringuet, responsable des commissions Arbitrage et Classements, insiste sur le recyclage obligatoire des JA, au moins tous les  3 ans. Chaque club organisateur d’un tournoi officiel open doit compter un JAR et pour les tournois internes un JAC.

 

      * Le club de Gisors remporte le Trophée du Mérite, grâce à sa 2e place en résultats (3 titres de champion de l’Eure, derrière EAC, 9 titres !),  et sa 3e place en effectifs. 

 

      * M. Leonarduzzi, inspecteur départemental de la jeunesse et des sports clôture l’AG, selon la tradition républicaine, qui veut que l’agent de l’état parle en dernier. Les subventions sont stables, à 66.000 F pour les clubs et le comité. Quatre clubs bénéficient d’un emploi-jeune pour 252.0000 F dont 195.000 F de la DDJS.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article de Paris-Normandie après l'AG - JP.Quéval-A.Fournols-JP.Legendre-JP.Ledran-JM.Desbons-B.Leonarduzzi-J.Brechon

.

1997-12 AG Cdet article PNormandie_edited.jpg

AG le 28/11/1998 à Poses 

 

      * Le Tournoi de doubles des dirigeants des clubs de l’Eure, de 13h à 16h, entre 67 joueurs représentants 25 clubs, sur les 4 courts couverts  de Poses, est gagné par M. Weber de Pacy et C. Sicre de Vernon face à N. Péralta de Louviers et M. Auger du BA105. Cette animation conviviale, est très appréciée  des dirigeants, car elle multiplie les contacts entre responsables de clubs parfois rivaux localement. On imagine mal deux présidents de club en conflit après avoir joué des doubles ensemble !

 

      * 52 clubs sont représentés à l’AG sur les 83 clubs de l’Eure.

 

      * Le rapport moral du président JM. Desbons insiste sur :

1) le rapprochement vers les clubs avec les visites de clubs, l’accueil d’un président de club à une réunion du CD du CDET, le bulletin du CDET le Serv’Eure.

2) des résultats encourageants avec 8 titres de champion de Normandie : J. Cascino (9ans, Pont-Audemer), M. Malingre (9 ans, ALM), S. Kosak (15-16 ans, Pacy), C. Boucher ( Le Neubourg), C. Rothwell (+35A, EAC). Benazet (+60 ans, Gisors), O. Patience (17-18, EAC) et C. Valére (+ 60 EAC). Ces 2 derniers finissent vice-champion de France.

3) les 300 inscrits au tournoi d’hiver du Comité.

4) le tournoi minimes « Les Raquettes de Noel », à Evreux AC, devenu un tournoi national.

5) les 1810 classés, des passionnés à fidéliser.

6) le label « Club Avenir» : régional pour EAC et ALM, départemental pour Gisors, Le Neubourg et Louviers.

7) un domaine noir, la baisse des licences, encore 400 cette saison, essentiellement des adultes non classés.

8) l’opportunité de « l’Emploi-Jeunes », financé en grande par l’état, pour améliorer l’accueil et l’animation.

 

      * Le Trésorier Bernard Thénard présente le bilan financier, avec un résultat excédentaire, de 30.131 F, grâce à des produits 588.613 F supérieurs aux charges 558.481 F, essentiellement grâce à la hausse de la subvention du Conseil Général de 42.000 F à 108.654 F !, alors que la dotation de l’état, le FNDS, est stable à 37.008 F.

 

      * Les interclubs suscitent, comme souvent dans les AG, les discussions sur la composition des poules, avec les 2 habituels reproches : « déplacements trop longs » et «  toujours les mêmes équipes à proximité» ! Un mixage des 2 alternatives doit permettre un certain consensus. L’autre critique est la présence d’équipes trop fortes, incitant certains à demander de tenir compte du « poids des équipes », mais il parait difficile de faire monter une équipe en division supérieure du fait de forts classés, dont on n’est pas certain qu’ils joueront et en plus, quelles équipes voudront leur laisser leurs places ?

 

      * Le championnat individuel des seniors de printemps compte 26 dames (autant en 3e série qu’en 4e série) et 65 messieurs (50% de plus en 4é série).

 

      * Le championnat individuel des jeunes totalise 724 participants répartis dans les 3 districts de Bernay, Evreux et Vernon.

 

      * Le 14e Circuit du Crédit Agricole , avec 14 étapes et 4 catégories d’âge (9-10, 11-12, 13-14 et 15-16 ans)  est en baisse d’engagés, surtout chez les filles.

 

      * Le CTR souligne que la rémunération des initiateurs est maintenant autorisée, depuis une formation plus importante (75 h), sous conditions d’un recyclage annuel par le département et fédéral tous les 2 ans.

 

      * Le certificat médical annuel est aussi source de débats répétés. Il est obligatoire pour la compétition et sans lui, l’assurance de la licence n’est plus utilisable. Or il est rarement demandé  et présenté avant les compétitions. Cette démarche est souvent mal vécue par le compétiteur  concentré sur son match et en cours d’échauffement. Comme membre des Commissions Médicales, de l’Eure et de la Ligue de Normandie, je demande depuis des années, avec d’autres, l’enregistrement automatique du certificat médical avec la licence, ce qui se réalise depuis longtemps dans la plupart des sports (football..). Il est répondu qu’en pratique, c’est difficile ! En fait, la volonté de le faire n’existe pas, par peur de réduire le nombre de licences !

 

      * La reconnaissance du travail des JA de tournois est un forfait de 160 F + frais kilométriques pour les interclubs  et à l’appréciation des dirigeants pour les tournois de club selon le service rendu.

 

      * Gérard Plé, responsable de la Commission Vétérans me remet le 1er Trophée de la « Raquette d’Or », car nos équipes de 35 ans  à Gisors ont cumulé les meilleurs performances en interclubs et en championnat individuel. 

 

     * Gisèle Desbons, responsable de la Commission féminine souhaite une plus large participation aux « Raquettes de Me Figaro », animation interclubs réservée aux Non Classées, 30/5 et 30/4,  appréciée des participantes et gagnée par Gaillon.

 

     * Le secrétaire de la ligue, Dominique Allibert, invite les dirigeants à visiter le club d’Honfleur, futur centre de Ligue, et le président Jean Paul Ledran, félicite l’assistance nombreuse et passionnée.

 

     * L’inspecteur de la DDJS, M. Leonaruzzi énonce les 5 aides de l’état :

1) FNDS attribue 36.500 F pour le CDET et 33.000 F pour les clubs de l’Eure en 1998.

2) « Un club, un emploi » est une aide annuelle dégressive pour favoriser les embauches (65.000 F, 50.000 F, 30.000 f, 20.000 F et 10.000 F), dont ont profité 4 clubs de l’Eure.

3) Profession Sport est une association, dont le siège est à la DDJS, qui gère les formalités administratives du moniteur mis à la disposition du club ou des collectivités locales. A la date de cette AG, un Moniteur BE tennis est disponible.

4) Coupon Sport abaisse le cout de la cotisation pour les jeunes de l’Eure, de 14-18 ans, de milieu modeste : 400 jeunes de 100 clubs reçoivent 1106 coupons de 100 F.

5) « 1,2,3 à vous de jouer »,  animation pour donner aux jeunes le gout de jouer, dotée de 15 Millions de  Francs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

M. Tessier et M. Léonarduzzi remettent une Médaille                   - G. Plé "offre" sa Raquette d'Or au T.C.G. 

L

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chaude ambiance avec les dirigeants des clubs de l'Eure et du CDET au diner dansant à la fin de l'A.G.

1998-11 AG Cdet planche1 Raq d'or et assistance_edited.jpg
1998-11 AG Cdet planche1 Raq d'or et assistance_edited.jpg
1998-11 AG Cdet planche1 Raq d'or et assistance_edited.jpg
1998 AG planche 2 Bourdois bv_edited.jpg
1998 AG planche3 gateau danse_edited.jpg
1998 AG planche3 gateau danse_edited.jpg

AG le 30/10/1999 à Poses

 

 

      * Lire en Annexe le bulletin du CDET, le « Serv’Eure », de mars 1999,

      * 50 clubs sont représentés à l’AG, soit 60% des 83 clubs de l’Eure.

 

      * Le rapport moral du président JM Desbons remercie les 2 clubs ayant accepté une animation exceptionnelle :

- Gisors, en mars accueille l’étape du Tour de France Féminin  en  Normandie avec Sarah Pitkowski N°7 national et Léa Ghirardi N°12,.

- Evreux AC, en juin, pour la fête du mini tennis, avec 225 enfants de 5 à 8 ans, venus de 32 clubs, encadrés par 25 moniteurs, 20 initiateurs et de nombreux parents.

 

      * Le bilan financier est à peine déficitaire, 650 F soit 0,12% des 537.853 F de charges.

 

      * Le CTR, JP. Quéval, est heureux d’annoncer que 17 des 21 personnes formées à Poses sont reçus Moniteur BE. Une Equipe Technique Régionale (ETR) est constituée, avec son collègue CTR Frédéric Delay, des Conseillers Sportifs Départementaux tous maintenant à plein temps, des Conseillers en Développement et des entraineurs. Elle est présidée par le président de la Ligue de Normandie et entérinée par la DRJS après avis du DTN (Directeur Technique National).

 

      * Les jeunes sont 804, soit 11% de plus, inscrits aux 3 districts du championnat individuel  pour un même nombre de clubs, 42, ce qui est insuffisant : 50% des 83 clubs de l’Eure n’inscrivent donc aucun enfant à ce championnat de base !

 

      * En vétérans, la « Raquette d’Or » est remporté par Evreux ALM., l’équipe + 35 ans d’Evreux AC est championne de Normandie, battue qu’en ¼ finale du championnat de France.

 

      * Lucien Salter, responsable de la Commission Corpo déplore la baisse des engagés en individuels (de 28 dames en 1998 à 16 cette saison, ainsi que les hommes de 63 à 43) comme en équipes (de 21 à 17 en dames, mais identique à 53 en messieurs).

 

      * Jean Paul Ledran clôture l’AG en insistant sur le « Projet Club » et sur la nécessité de faire entretenir les équipements sportifs par les communes et non à la charge des adhérents des clubs.

.

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

AG le 28/10 /2000, à Evreux :  2e MANDAT de président pour JM DESBONS

 

 

      * Les 44 clubs représentés constituent 52% des 82 clubs dans l’Eure,

 

      * L’Eure compte 9.067 licenciés (1,67% des 541.054 habitants), la Seine-Maritime 21.313 (1,72 % des 1.239.138 habitants), la Normandie 55.215 (1,72% des 3.202.385 habitants), la France 1.048.328 (1,74% des 60.186.184 habitants).

 

      * Le club de Saint Marcel effectue la plus forte augmentation d’effectifs en 4 ans, de 197 licences en 1996 (13e place) à 325 en 2000 (5e place).

 

Tableau de l'évolution des licences en 4 ans paru dans le N°7 du bulletin du CDET Le Serv'Eure de mars 2001

      * Le rapport moral du président JM. Desbons débute par le renfort des liens avec les clubs.

- En 4 ans, depuis le début de son mandat, tous les clubs de l’Eure ont été visités.

- Il poursuit avec des mots sympathiques pour le nouveau responsable de la Commission Communication que je suis, en remplacement de Jean Luc Tempez muté. « Grace à Serv’Eure, les informations départementales ont bien circulé : B. Vannier, responsable de ce lien biannuel, a mis tout son savoir faire pour le rendre attrayant et original ».

- L’augmentation des horaires d’ouverture du secrétariat, l’arrivée le 1/11/1999 d’un agent d’animation, Mickael Hofman et l’entrée de l’informatique au secrétariat complètent la communication.

- Il est heureux d’annoncer, enfin, la bonne nouvelle, tant attendue : la hausse des licenciés (+180), après une longue période de déclin.

- Il termine par 3 orientations pour renforcer ce rebond : fidéliser les adultes par des animations adaptées à leurs disponibilités, développer l’enseignement du tennis (mini tennis, Clubs Juniors, suivis de compétitions) et enfin un effort de rénovation et d’agrandissement du Centre de ligue de Poses.

      * Le rapport financier du trésorier Bernard Thénard est adopté à l’unanimité, comme le budget prévisionnel de 649.980 F.

 

      * La Commission Sportive connait « des turbulences avec des abandons imprévisibles », mais la ténacité de ceux en place permet d’assurer les compétitions et les contraignantes permanences à Poses, Evreux et Beaumont, surtout l’hiver ! L’open du Comité rassemble 48 joueuses et 108 joueurs

 

      * Jean Morel, responsable de la Commission des Jeunes se réjouit d’une nouvelle hausse de 12% des jeunes

- Ils sont 914, répartis dans les 3 districts du championnat individuel de l’Eure.

Justine Grollier, du Neubourg, est la seule à ramener d’Honfleur, un titre de champion de Normandie, en 13-14 ans, mais l’Eure compte aussi 1 finaliste et 4 demi-finalistes.

- Un constat : en 6 ans, le département a enregistré le départ de 6 jeunes champions de l’Eure

- Les interclubs comptent 210 équipes, issues de seulement 48 clubs, soit 1 sur 2 : 21 équipes en 9-10 ans obligatoirement mixtes, comme en 11-12 ans avec 45 équipes. Ensuite, les équipes sont spécifiques : 15 équipes Filles et 42 G chez les 13-14 ans, des chiffres équivalents,17 F et 38 G chez les 15-16 ans, puis chute nette en juniors 17-18 ans avec 8 F et 24 G.

- Jean Pierre Julienne, orchestre au mieux tous les résultats malgré les reports de matchs non signalés, les retards ou les erreurs de dans les feuilles de match.

      * Le 16e Circuit du crédit Agricole rassemble 729 inscrits lors des 12 étapes des 11-16 ans et 152 inscrits dans les 9 étapes des 9-10 ans joués sous forme de poules.

 

      * Le Masters, en septembre est gagné: 

- chez les filles : en 11-12 ans par L. Samson d’Evreux ALM, en 13-14 ans par P. Buisson d’Evreux AC et en 15-16 ans par S. Bellamy de Gisors.

- chez les garçons, les vainqueurs sont L. Chomat d’Evreux AC, J et son frère S. Peralta de Louviers, qui reçoit le « Challenge club ».

 

      * Les CTR retiennent dans l’Eure, Evreux ALM comme Club Avenir Ligue et comme Club Avenir Département Evreux AC et Gisors.

      * Les Raquettes de Noel 2000, à l’Evreux AC, rassemblent 16 Ligues, 9 des meilleurs jeunes français et 8 des 15 meilleurs filles.

 

      * La « Raquette d’Or » est remportée par le Val de Rueil.

 

      * Les Raquettes de Me Figaro sont gagnées par Le Neubourg.

      * L’AG élit, pour 4 ans, les 23 candidats au CD du CDET. Huit sont élus à l’unanimité, dont le président du CDET, Jean Marie Desbons, reconduit dans ses fonctions et le président de Gisors.

 

s

 

AG le xx / 2006 

                                                                 AG le 13/12 / 2007 au moulin de Louviers

      * Le président du CDET, Jean Paul Quéval débute son rapport moral de la 3e année de son mandat par  l’augmentation des licenciés dans l’Eure (de 9387 à 9.474, soit + 0,92%), le seul des 5 départements normands à ne pas être en baisse, avec un recul global de 2%, de 54.989 à 53.878 licenciés sur l’ensemble de la ligue.

       * Une satisfaction est la croissance des licences féminines, +4% chez les moins de 8 ans et + 26 % chez les 13-14 ans, en lien avec le dynamisme de Nicole Guilbert, la responsable de la commission féminine, avec des référents « tennis féminin », une journée des filles de 12 à 16 ans, la nouvelle animation « les Demoiselles de l’Eure ».

       * Une inquiétude est la baisse des licences des moins de 8 ans, pour la 3e année consécutive.

       * Evreux AC reste le 1er des 76 clubs de l’Eure, en effectif, avec 709 licenciés, largement devant Vernon 576. Ensuite, 4 clubs sont proches en nombre de licenciés : Pacy 448 (en forte progression de 10% en une saison), Gisors 433, Evreux ALM 408, Gaillon 388 (tous les 3 en progression d’environ 3 à 4 %). A la 7e place, le regroupement Bourg Achard St Ouen T2R est loin derrière à 313, suivi de St Marcel 293, Bernay 262, Louviers 260, Evreux ST Michel 251, Le Vaudreuil 221, Le Neubourg 215. Ces 7 clubs sont quasi tous en légère baisse de licences. Puis 18 clubs ont entre 100 et 200 licences, mais les 45 clubs avec moins de 100 licenciés sont majoritaires.

      * Un service aux clubs est institué avec Laurence Leobet, professeur 2e degré, monitrice de secteur, avec les possibilités de groupement d’employeurs, la Convention Collective Nationale du Sport et la mise à jour des équipes éducatives dans le respect de la réglementation.

 

      * Bernard Thénard, trésorier, fait approuver son bilan financier à l’unanimité. Les produits 123.059 € (dont 43.029 d’aides de la Ligue et 27.544 € de produits sportifs) sont supérieurs de 1.201 € aux 121.857 € de charges (dont 53.487 € de charges éducatives, 45.855 de charges administratives et 12.857 € de charges sportives). Après les chiffres, un intermède avec des mots !

       * La philosophe, Isabelle Quéval, fille du président du CDET, ancienne joueuse de tennis de haut niveau, expose ses opinions sur 2 grands fléaux du sport : la précocité et le dopage.

Comme les 3 autres soucis majeurs, que sont, l’emprise d’entraineurs sur des jeunes filles, le règne de l’argent et les paris truqués, ils concernent les sportifs d’élite.

- Mais la recherche des performances par dépassement de soi provoque des blessures, traumatiques mais aussi psychologiques. Les jeunes gymnastes chinoises, les patineurs aux JO en sont des preuves vivantes. Même la FFT demande à être performant à 8 ans ! - - Ceux intéressés par ce sujet pourront lire le livre d’isabelle Quéval «  S’accomplir ou se dépasser, essai sur le sport contemporain », aux éditions Gallimard 2004. En 2008, elle écrit un nouvel essai « Le corps aujourd’hui ». Elle y décrit « la substitution au hasard de la nature et au corps subi, la maitrise enivrante et culpabilisante d’un corps choisi ».

      * Hervé Le Provost, conseiller en développement chargé de l’équipement a fait 3 visites de clubs, 6 dossiers d’aide aux demandes de subventions fédérales, 4 diagnostic de surface de court

 

      * Nathalie Péralta, responsable de la Commission des Jeunes détaille la saison :

- 745 jeunes au championnat individuel de l’Eure avec 3 titres pour Louviers, 2 pour Evreux ALM et Gisors, et 1 titre pour Nassandres, Evreux ST Michel et Verneuil. Jean Pierre Julienne.

- 2 titres de champion de Normandie sont ramenés d’Honfleur : Camille Pic de Gisors en 10ans filles et Valentin Bottoni du Vaudreuil en 13/14 garons.

- 240 équipes de jeunes, soit 30 de plus qu’en 2006 : Evreux AC et Pacy remportent 4 titres, Gisors 3, Louviers et Vernon 2 titres et 7 clubs gagnent 1 titre.

- La 23e édition du Circuit du Crédit Agricole rassemble 1.266 enfants de 9 à 16 ans, sur 17 étapes. Le challenge « club » est gagné par Le Neubourg avec 80 % de participants et le challenge « performance » par Evreux AC devant Pacy et Louviers.

- Philippe Bréchon, entraineur départemental, entraine 23 enfants (dont Camille Pic de Gisors), aidé de Fabio Pozzo pour la préparation physique.

- Des bourses de 300 € d’aide à l’entrainement sont attribuées aux clubs pour 8 jeunes (dont Marie Lallier et Vincent Brocard de Gisors avec le BE Olivier Roy).

      * Jérôme Grenier, responsable de la commission sportive :

- 118 équipes l’hiver (dont 35 féminines), en hausse de 7%, depuis la nouvelle formule avec des montées et des descentes, mais toujours avec 2 simples et 1 double, comptant chacun pour 1 point.

- 156 équipes l’été, en mai (dont 47 féminines), en hausse de 5%, avec des joueurs qui doivent être qualifiés 1 mois avant le début du championnat.

- 112 inscrits (dont 28 dames) au championnat individuel seniors 4e et 3e séries.

      * Louis Wallinga, responsable de la commission des « 35 et plus », devenue en 2007, des  « Seniors + » :

- 89 équipes l’hiver : 75 en départemental et 14 au niveau régional (avec la victoire d’Evreux ALM en H+35 et la place de finaliste pour Gisors en H+ 55 ans.

- 98 équipes l’été : 80 en départemental et 18 en régional (avec les victoires  de Pacy en H+65, d’Evreux AC en H +45 et la place de finaliste d’Evreux ALM en H +35 ans.

- Le championnat individuel du CDET rassemble 152 inscrits. Les champions de l’Eure sont qualifiés pour la phase finale de Normandie au TC Caen le weekend de la Pâques. Parmi eux, 3 sont champions de Normandie et jouent début juillet, le championnat de France sur les courts de Roland–Garros. En D +35 ans, Marie Dominique Bahu, de Bernay, classée – 2/6, est quart finaliste à RG. En D +70 ans, Colette Valère Chocod, d’Evreux AC, classée 15/5, 8e finale à RG. En M +50, Clive Rothwell, aussi d’Evreux AC, classé 15 ; 8e finale apres un superbe  succès sur Christophe Roger Vasselin, ancien joueur de 1ere série.

- Au challenge interdépartemental Jean Simon (avec 8 matchs de dames de 35 à 70 ans et 9 de messieurs de 35 à + 75 ans), l’équipe de l’Eure, sous le capitanat de Françoise Anglade finit encore 4e/5 et sera donc au pré-tour contre l’Orne la saison suivante !

      * Jean Marie Desbons, responsable de la commission Développement indique :

- les actions fédérales : le « Pass Tennis », en baisse de 596 à 511 licences. Ainsi, 321 jeunes de 15 à 18 ans et 190 adultes ont bénéficié d’une licence réduite à 3 € ou gratuite ???. Leur suivi permet de savoir que 26% sont au club l’année suivante et 14% y sont 2 saisons plus tard, ce qui est peu.

- La saisie informatique des licences progresse avec 60 clubs

- Le Centre d’Initiation Adultes, avec prise en charge par la FFT de 10 h d’enseignement en juin ou septembre n’a été utilisé que par 4 clubs !

- Le «  Projet Club » apporte un soutien financier au club sur les thèmes : jeunes défavorisés, les handicapés, le tennis féminin, les animations, groupements d’employeurs, tennis familial.

- Le nombre d’école de tennis affichant le label «  Club-Junior » reste modeste, alors que son objectif d’apprentissage technique, tactique et physique ne peut être que positif. Sa mise en pratique est  limitée par la disponibilité réduite des éducateurs et des terrains.

- Une dotation de balles est fournie aux clubs,  de moins de 100 licenciés, dont les effectifs et les animations  progressent.

- La communication se poursuit avec les réunions de secteur, le site internet, le bulletin « Serv’Eure » (N°20 prévu début 2008), la bourse de l’emploi des enseignants.

-Le sport adapté se pratique à Vernon avec 4 jeunes en cours chaque semaine, utilisant les 2 fauteuils de la Ligue. Un tournoi international a réuni en juin 150 joueurs.

      * François Leprince Ringuet, responsable de la commission Arbitrage informe que l’Eure compte 37 JAT1 et 56 JAT2 et propose 13 séances de formation dans la saison. Comme responsable de la commission Classement, il indique que sur 22 réclamations, 10 classements ont été rectifiés et que pour la saison 2008 est créé le nouveau classement 40.

      * Louis Wallinga, responsable de la commission Tennis Entreprise constate la stabilité des équipes inscrites et aussi des résultats avec ASCEEEE (enseignants de l’Eure) , vainqueur en 1e série féminine comme masculine !

.

AG le 24/11/ 2001

 

      * 46 clubs sont représentés sur 83 clubs dans l’Eure, soit un léger mieux par rapport aux AG précédentes. Le nombre de licenciés dans l’Eure est stable, à 9.065.

 

       * Le bilan financier de Bernard Thenard est excédentaire de 71.646 F.

 

       * La nouvelle responsable de la commission des Jeunes, Nathalie Peralta félicite les 2 jeunes de l’Eure pour leurs titres de champion de Normandie, Justine Grollier du Neubourg en 15-16 ans et Charles Bottoni du Vaudreuil en 12 ans, mais aussi 1 finaliste et 4 demi-finalistes.

 

       * Les interclubs totalisent 195 équipes de 49 clubs. Les 15-16 ans G d’Evreux AC sont champions de Normandie.

 

       * Les 11 étapes du  17e Circuit Crédit Agricole battent le record d’inscrits, 1051 enfants. Le « Challenge Club » de + 100 licenciés est remis à St Marcel avec 100 participants aux différentes étapes et celui des – de 100 licenciés à Val de Rueil avec 35 jeunes..

 

      * Au challenge Vigor, interdépartemental, opposant les meilleurs jeunes de 9 à 12 ans, et gagné par la Seine-Maritime, l’’Eure prend la 3e place.

      * Le CTR, JP. Quéval, explique que la nouvelle présidente de la Ligue Jacqueline Subert, vice-présidente de la FFT a obtenu un Entraineur fédéral, Johan Brun, responsable de l’élite de la ligue, pour compléter l’ETR, avec Sophie De taxis, nouvelle CTR, responsable du secteur sportif  et les CSD. JP. Quéval, responsable de l’enseignement, est le coordinateur de cette ETR. Le centre de formation d’Honfleur a 34 candidats au BEES.

       * Le nouveau responsable de la Commission sportive, Jérôme Grenier donne l’effectif l’hiver, quasi stable (32 équipes dames et 69 équipes masculines) et l’été (44 équipes dames, en baisse par rapport aux 53 en 2000 et 106 équipes hommes).

 

      * Le nouveau responsable de la commission 35+ (ex Vétérans !), Christian Michel détaille les individuels de l’Eure, en janvier à Poses, avec 114 engagés, dans 7 catégories masculines et 5 féminines (car elles n’ont pas les catégories + 65 et + 70 ans). Evreux AC remporte 5 titres, puis Pont St Pierre et Gisors 2 chacun. En H+45 C. Rothwell, en H+65 C. Atanne et en F+40 C. Valère Chocod deviennent champions de Normandie.

 

      * La nouvelle responsable de la Commission du Tennis Féminin, Nicole Guilbert, développe les « Raquettes de Me Figaro » fortes de 120 participants pour 18 clubs et 8 qualifiés pour la finale de l’Eure, gagnée par Louviers face à Pont-Audemer. Ces 2 clubs, qualifiés pour la phase régionale s’inclinent à Honfleur en demi-finales.

 

      * Le responsable de la commission Arbitrage et de celle du classement est toujours François Le prince Ringuet. Il signale le remplacement du repos au changement de coté au 1er jeu de chaque set, par un repos de 2 minutes à la fin de chaque set.

      * Le responsable de la commission médicale, Bernard Vannier, informe que les meilleurs 13-14 ans, sélectionnés par l’entraineur départemental Philippe Bréchon  peuvent jouer en tournoi seniors avec un triple sur classement délivré par un médecin agréé FFT et inscrit sur un carnet médico-sportif, à présenter au juge-arbitre avant toute compétition.

 

      * Le responsable de la commission Développement, Bernard Vannier signale les différents modes d’information :

- le chapitre Eure dans le mensuel Contact de la ligue de Normandie,

- le bulletin semestriel du CDET Serv’Eure,

- les réunions de secteur

- le récent site internet du CDET hébergé sur celui de la Ligue www.ligue.fft.fr/normandie , sans oublier celui de la FFT : www.fft.fr .

- Le Pass-tennis créé par la FFT rajoute 770 licences (dont 125 dans 6 clubs de l’Eure) à la Ligue de Normandie qui conserve ainsi sa 1ere place des 36 ligues de France.

 

      * Le Centre Départemental de Poses souffre de 2 courts de la salle Borg souvent inutilisables car glissants en période d’humidité ambiante. Un système de ventilation est étudié, ainsi que le remplacement des 3 courts extérieurs dégradés par 2 nouveaux courts couverts. Une salle de réunion entre les 2 bâtiments, une salle de détente plus accueillante et un secrétariat agrandi compléterait idéalement cette structure.

 

      * Le responsable de la Commission Corpo, Lucien Salter confirme la stabilité dans les participations aux différentes compétitions.

AG le 13/12/2008 

 

      * Pour cette 4e et dernière saison de ce 1er mandat, Jean Paul Quéval, président du CDET en dresse le bilan, en 6 points :

 

1. Une faible progression (+0,11%) des licences en 2008, mais la plus forte hausse (+ 6%) des 5 départements sur ce mandat de 4 ans.

2. Un rapprochement avec les clubs, surtout ruraux, par un 4e moniteur de secteur : Alexandra Cadenas (secteur de Bernay), en complément de François Godard (secteur d’Evreux), Emmanuel Leclerc (secteur de Vernon) et Laurence Leobet (suivi de la qualification des enseignants de tennis avec la DDJS). Leurs contrats de 72 h comporte une priorité, celle des détections et du suivi de compétitions des 7- 9 ans.

3. La déception d’aucun titre au championnat de Normandie des jeunes, dominé par la Seine Maritime, même si l’Eure totalise 3 finalistes et 9 demi-finalistes.

4. La satisfaction de 39 licenciées femmes supplémentaires, amenées par les animations réussies, organisées par Nicole Guilbert.

5. Le succès des rappels des clubs n’ayant pas encore licenciés certains de leurs joueurs d’équipe, par le secrétariat (à la demande de Jérôme Grenier), afin d’éviter les mécontentements après les disqualifications : aucune cette saison !

6. Le président clôture son rapport en remerciant les 2 secrétaires, Gisèle Fournols et Cynthia Fouquet, les membres du comité directeur, les salariés de la Ligue, le Conseil général de l’Eure, la DRJS et Jacqueline Subert la présidente de la Ligue, avec laquelle il a collaboré pendant 36 ans, comme CTR de Ligue.

 

      * Le trésorier Bernard Thénard signale le déficit de 13.396 € par 6.200 € d’augmentation de charges salariales, provoquée par la Chartre Nationale du Sport, et par 1.700 € d’augmentation du poste photocopies.

 

      * Avec 218 équipes de jeunes engagées, ce championnat en a perdu 22, alors que les 17 étapes du circuit C. Ag. pour les 9-16 ans augmentent de 4,4%, à 1324 enfants.

 

      * Au challenge Vigor des 9-12ans, l’équipe de l’Eure finit 3e/5.

 

      * En 4 ans, les équipes seniors d’hiver ont augmenté, de 107 en 2005 à 124, celles d’été de 148 à 158, les inscrits en individuels de l’Eure de 96 à 100.

 

      * Aux 3 mêmes champions de l’Eure ayant cumulé la saison précédente avec le titre de champion de Normandie, s’ajoutent Ludovic Bahu d’Evreux ALM 2/6 en M +50 ans et André Boudeau d’Evreux AC 15/2.

 

      * Le tennis féminin se développe sous la baguette du chef d’orchestre, infatigable, Nicole Guilbert:

- Aux Raquettes FFT, l’Eure conserve la 1ere place, avec Pacy comme vainqueur et les 3 autres clubs qualifiés finaliste et demi-finalistes.

- Les Demoiselles de l’Eure, de 12 à 16 ans, sont remportées par Evreux Nétreville face à Gisors.

- Le 7e Masters féminin est toujours très apprécié des 14 joueuses qualifiées.

 

      * L’ AEI, application informatique des Epreuves Individuelles par les Juges-arbitres progresse (17% d’utilisation en tournois open et 27% en championnats individuels), mais l’Eure est en retard sur les 4 autres départements normands. Une formation est prévue fin 2008.

 

      * L’élection des 23 membres du comité directeur du Comité de l’Eure pour un mandat de 4 ans, se fait sous les yeux de la commission de surveillance des opérations électorales, obligatoire selon les statuts. Elle est composée de 3 dirigeants, traditionnellement expérimentés et respectés. J’ai accepté cet honneur, en compagnie de Jean Morel, ancien président de club et de la commission Jeunes du CDET et Jean Claude Olivier, ancien président du club de tennis de Bernay et maire adjoint de la ville.

      * Jean Paul QUEVAL est réélu président du CDET.

                                                             

Nicolle GUIBERT, responsable de la Commission féminine, reçoit la reconnaissance de JP. QUEVAL président du CDET et Jacqueline SUBERT présidente de la Ligue de Normandie, pour ses multiples actions en faveur du tennis féminin normand.

Chapitre 8.8.      Fin 2004, Jean Paul QUEVAL élu 7e président du CD

 

AG le 4/12/2004  au Neubourg   

 

 

      * Jean Marie Desbons lit avec beaucoup d’émotion son dernier rapport moral comme président du CDET. Il est approuvé par 17 voix contre 8 et 13 abstentions.

 

      * Bernard Thénard présente son bilan excédentaire de 8.621 €. Sans remarque, il est approuvé à l’unanimité.

 

      * Les 7 responsables des 9 commissions énoncent leur bilan et les perspectives pour la mandature suivante, en remerciant leurs adjoints pour leur efficace collaboration.

 

      * Angélique Olivier, succède à JP Quéval comme CTR. Elle décrit ses brillants parcours sportifs et universitaires et développe les objectifs prioritaires : l’amélioration des détections, l’augmentation des clubs formateurs, le développement du club Junior et la préparation de l’élite vers le pole France. Philippe Bréchon exposes ses différentes attributions, comme Conseiller Sportif Départemental.

     * Ancien professeur de sports, puis Conseiller Technique Régional de la Ligue de Normandie, Jean Paul Quéval présente les candidats de sa liste pour le prochain CD. Cette liste, unique, est élue avec 151 voix sur 224 exprimés (286 inscrits), avec 42 bulletins blancs et 31 bulletins nuls. Le nouveau CD élit JP. Quéval président du CDET, puis les 3 vice-présidents : Nicole Guilbert, François Le Prince Ringuet et Jérôme Grenier. Denis Rabiot est élu secrétaire, Bernard Thénard conserve son poste de trésorier. Le Bureau est complété de Nathalie Péralta, Louis Wallinga et Jean Marie Desbons, qui, après 2 mandats de président, reçoit un cadeau de la présidente de la Ligue pour son dévouement à la cause du tennis normand.

      * L’élection du délégué (et de son suppléant) du CDET, à l’AG de la FFT, est un véritable séisme. JP. Quéval nouvellement élu président du CDET se propose, avec comme suppléant le trésorier Bernard Thénard. Or Didier Masson se présente aussi (avec Bruno Thomine comme suppléant) et demande un vote à bulletin secret. Sur 209 bulletins exprimés, Didier Masson l’emporte largement avec 133 voix devant JP Quéval que 52 voix, 14 nuls et 10 blancs ! La situation est paradoxale, puisqu’un président de Comité Départemental est, le même jour que son élection, devancé pour représenter le département à l’AG de la FFT !

      * M. Petijon, de la DDJS précise le statut des BE, les aides du FNDS, du ticket sport pour les jeunes aux ressources modestes, le soutien aux clubs par le « Sport emploi ».

      * L’AG se termine par la remise de récompenses :

- la « Raquette d’Or » à Bernay, club aux meilleurs résultats  en + 35 ans.

- aux 2 jeunes d’Evreux AC, champion de Normandie, Valentin Bottoni en 11 ans  et Adrien Flandre en 12 ans.

- aux 4  seniors champions de Normandie : O. Chauvin en tennis Entreprise, C. Valére en F+70, C. Rothwell en H+45, B. Vannier en H+55 ans.

- aux clubs vainqueurs de leurs championnats

- aux 6 membres du précédent Comité Directeur n’ayant pas souhaité se représenter : JP. Briaumont, Sauveur Casano, Christian Michel, Jean Morel, Lucien Salter et Bernard Vannier.

                                                                                            AG le 15/12/2005, à Poses

 

 

      * Les 46 clubs représentés, sur 79 clubs dans l’Eure, totalisent 211 voix pour un quorum de 94 voix.

 

      * Le compte rendu de l’AG précédente est approuvé à l’unanimité moins la voix du président de Gisors, qui estime qu’ « il ne reflète pas réellement le débat soulevé par les problèmes d’enseignement ». Le rapport moral du président, lu par le secrétaire Denis Rabiot est approuvé à l’unanimité, après une discussion sur le niveau de l’élite départementale, comme le rapport financier, excédentaire de 2.471 €, de Bernard Thénard, qui insiste sur les fortes charges administratives et éducatives.

 

      * Les rapports des Commissions sont publiés avant l’AG, ce qui permet de directement passer aux questions. 

- Q1 Quelles sont les explications à la baisse des résultats des équipes seniors de l’Eure ? Pas de réponse claire à ce constat.

- Q2 : Pourquoi une équipe formée du regroupement de 2 petits clubs  n’a pas le droit à la montée ? Cette autorisation de regroupement permet aux joueurs des petits clubs de faire de la compétition, et non de se renforcer, au détriment des autres clubs locaux.

- Q3 Comment fidéliser les filles de 12-19 ans ? Le succès de la journée des jeunes filles justifie  son renouvellement.

- Q4 : Pourquoi, les clubs de tennis s’exposent à des pertes d’adhérents, en entrant dans une association municipale omnisports ? La réponse évoque une gestion plus complexe car plus administrative et une concurrence d’activités plus proche.

- Q5 : Quelles sont les aides, financières ou en matériels pour les clubs. Alain Gripon, CED regrette que 70% des clubs de l’Eure ne font aucune démarche pour accéder à ces aides.

      * A l’élection du délégué du CDET et de son suppléant, à l’AG de la FFT, 2 équipes sont candidates. Elles présentent leurs motivations et leurs programmes. A bulletins secrets, sur 207 voix, Jean Paul Quéval et son suppléant Bernard Thénard l’emportent largement avec 114 voix, sur Didier Masson et Bruno Thomine 60 voix.

.

  Réunion des 14 clubs de l'Eure, de + 200 licenciés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AG le 16/11/2002 à Poses

 

      * Au Cotton Club de la base de Lery-Poses, 51 clubs sur 83 dans l’Eure sont représentés.

 

      * Comme le bilan moral du président JM.Desbons, le bilan excédentaire du trésorier est adopté à l’unanimité.

 

      * Le CTR Jean Paul Quéval présente son nouveau collègue CTR de Basse Normandie, Bruno Jacquotet et les directives fédérales.

 

      * Les responsables de commissions font la synthèse de la saison et répondent aux nombreuses questions. Gérard Nez, membre de la commission des + 35 prend en charge l’équipe de l’Eure pour le Trophée Jean Simon.

 

      * Gille Delaune, de la DDJS rappelle les aides financières et en conseils, des services de la préfecture..

 

      * L’AG se termine par la remise des trophées et un apéritif d’honneur pour prolonger les discussions passionnées.

 

 

AG 11/12/2003

L'équipe de l'Eure au Challenge Jean Simon à Bagnoles de l'Orne

1er rang : Gérard Nez, Suzanne Fayolle, Colette Chabot-Valere, 

2e rang : Pierre Siva, Françoise Anglade, Christian Michel

Debout : Bernard Vannier, Jean Marie Desbons, Pierre 

.

2003 Bagnoles éq 27 chalang Simon_edited.jpg
2000 evolution lic clubs CDET en 4 ans_edited.jpg
2002-11 reunion clubs Eure + 200 lic_edited.jpg

AG le 12/12/ 2009, salle du haut phare au Neubourg 

      * Le 1er rapport moral de son 2e mandat permet au président Jean Paul Quéval de souligner :

1. L'augmentation de 2,8% des licences, à 9.754.

2. Les excellents résultats sportifs des jeunes de l’Eure.

3. La constitution des « Unités Clubs », objectif principal de ce mandat, dans le sens de la décentralisation..

4. Le regret de ne pouvoir aider les clubs comme ils le souhaitent du fait des charges financières en constante augmentation liée aux exigences fédérales de détection précoce, d’individualisation des entrainements

5. L’inquiétude des clubs et du CDET face aux problèmes de traumatologie par surcharge d’entrainement et de compétitions à des âges de fragilité maximale.

      * Jean Pierre Julienne, responsable de la Commission des Jeunes :

- Au championnat individuel de l’Eure, le club d’Evreux AC remporte 3 titres, devant Le Vaudreuil, Nassandres et Vernon avec 2 titres, et a le plus grand nombre de participants (21) à la phase finale à Poses, devant Louviers (18) et Le Vaudreuil (13).

 

- A Honfleur, 3  de ces jeunes reviennent avec le titre de champion de Normandie (aucun la saison précédente !): Camille Pic, de Gisors en 12, ans, Edouard Bahu en 10 ans et Florentin Boissiére en 12/16 ans, tous les deux du Vaudreuil.

 

- L’équipe de l’Eure est vainqueur du challenge interdépartemental Vigor, qui oppose 8 jeunes de 9 à 12 ans : Tiphaine Fiquet de T2R, Clara Legraverant de Louviers, Marine Martin d’EAC, Camille Pic de Gisors, Edouard Bahu, Raphaël Saigre tous deux du Vaudreuil et Mathieu Gallier de Louviers.

 

- Le CSD Philippe Bréchon entraine à Poses 6 jeunes de 9 – 11 ans, « élite départemental » (dont Doriam Le Biavant de Gisors) et 3 de 10-12 ans de niveau régional. Fabio Pozzo effectue une préparation physique à Poses à 4 jeunes de 11 ans et 4 de 13 ans. Une aide financière est attribuée aux clubs éloignés pour 6 jeunes entrainés par leur moniteur (dont 5 de Gisors : Camille Pic 600 €, Vincent Brocard, Clotaire Payen et Steve Guion 400 €,  Raphael Cheauveau 200 €)

 

- Le Trophée « La Raquette d’Or » comptabilisant les résultats des Seniors +, passe de Pacy à Evreux AC.

 

- Pascal Couraye du Parc, nouveau responsable de la Commission Développement, rappelle les actions fédérales :

     < Le label du « Club Junior » reste stable à 13 clubs. .

     < L’opération « la bonne attitude » a permis à 13 jeunes de l’Eure d’être invités lors des internationaux de Roland Garros.

     < 8 clubs de l’Eure ont utilisé le Pass Tennis pour un total de 177 jeunes et 214 adultes, soit 391 personnes de plus de 9 ans et jamais licencié.

     < Les Projets Clubs doivent proposer une participation financière du club supérieure à celle demandée.

      * En mars 2010, j’organise la « Réunion du Secteur Est du CDET »,  à Etrépagny. Elle réunit le président du CDET, Jean Paul Quéval, le Conseiller en Développement de l’Eure Alain Grippon, les présidents, de Vernon P. Couray du Parc, d’Etrepagny Bahu, des Andelys Jacques Dupuys et de Gisors. Elle permet d' évaluer le développement local du tennis et les problèmes spécifiques au Vexin.

 

 

                                                                                            AG  le 11/12/2010, au Neubourg :

     

      * 17 clubs de + 170 licenciés discutent au CROS sur l’évolution de leurs clubs :

 

       * 2 titres de champion de Normandie pour les jeunes de l’Eure

.

2008 AG Cdet Queval medailles (1).jpg

                                                                                           AG le 10/12/2011, au Neubourg :

 

      * Baisse des licences dans les 5 départements normands, de 2,9% dans l’Eure (dont 4,9 % chez les jeunes !) et 3,1% pour l’ensemble de la Ligue.

 

      * Le trésorier, Bernard Thénard se réjouit d’un excèdent de 16.052 €, grâce à des charges réduites à 107.063 €, par le non remplacement du second poste de secrétariat de Gisèle Fournols et 4 titres de champion de Normandie. Le budget prévisionnel, de  est approuvé à l’unanimité

 

       *  Le CED de Haute Normandie, Hervé Le Provost, constate une baisse des projets d’équipements : dans l’Eure, 3 salles ou club-houses, contre 7 la saison précédente et 7 créations ou rénovations de terrains (contre 6). Les demandes sont surtout des courts couverts et des transformations de béton poreux vieillissants en surfaces synthétiques plus confortables comme les terres artificielles. En 2011, la FFT a versé 180.500 € à 16 clubs de Haute Normandie.

 

      * La comparaison des nombres de licenciés par court dans les 5 départements normands en 2011, révèle d’intéressantes différences :

 

Avec 56 licenciés par court extérieur, la Seine Maritime est quasi à égalité avec l’Eure 55, ( Orne 61, Manche 43,  Calvados 35), soit une moyenne pour la Normandie de 46 et pour la FFT 44.

 

Avec 120 licenciés par court couvert, l’Eure est hélas largement en tète du déficit de courts couverts, devant le Calvados 103, la Seine Maritime 86, la Manche 78 et l’Orne 69, quasi moitié moins que l’Eure !

 

       * Jean Pierre Julienne, responsable de la commission des Jeunes :

 

1. Regrette la baisse de 10% des jeunes inscrits au championnat de l’Eure (698)

 

2. Se réjouit des 4 titres de champion de Normandie (Marlay Manga d’Evreux Nétreville en 11 ans, Camille Pic en 13-14 ans et Marc-Antoine Gaillard en 9 ans, tous les deux de Gisors, Florentin Boissiére d’EAC en 17-18 ans), complété par 4 finalistes ( Tiphanie Fiquier de T2R en 11 ans, Lison Le Biavant de Gisors en 13-14 ans, Nastasia Boitier d’EAC en 17-18 ans et Edouard Bahu du Vaudreuil en 12 ans)  et 3 demi-finalistes (Léa Manga de Nétreville en 9 ans, Agathe Dubois d’EAC en 17-18 ans et Doriam Le Biavant de Gisors en 11 ans.

 

3. Constate la légère baisse, de 4, des équipes de jeunes à 215, avec 4 titres pour ALM, 3 pour Gisors, 2 pour EAC, Gaillon, Louviers, les Andelys, T2R et Vernon et 1 titre pour 12 autres clubs.

4. Note que la 2e édition de l’animation sportive « les Ados », de 12 à 16 ans, non classé ou 40, compte 22 équipes, avec ALM comme vainqueur.

 

5. Déplore la nouvelle baisse, de 11% des jeunes de 9 à 16 ans (1274 enfants), inscrits aux 17 étapes de la 27e édition du circuit du Crédit Agricole.

 

6. Prolonge l’organisation conjointe du Tournoi du Bon ’Eure, par le CDET et EAC sur ses 4 courts couverts, avec 12 ligues présentes.

 

       * Didier Damé, responsable de la Commission S+, constate une baisse de 9 équipes en championnat d’hiver  (de 88 à 79) et une hausse de 9 équipes au printemps (de 88 à 97).Il félicite les clubs d’ EAC pour son titre de champion de Normandie en Messieurs +35 ans et M +55 ans, et le club de Gisors pour celui des M +45 ans.

 

       * La commission Développement:

- Les "Projets Clubs " augmentent de 13 à 21, obtenant de la Ligue une aide globale de 22.320 € soit environ 1.000 € par projet. Une somme semblable, 19.100 € est alloué, par le FNDS ( Fond National pour le Développement du Sport) aux 21 clubs l’ayant demandé, soit environ 900 € par club.

- Les « Pass-Tennis » pour adultes et jeunes de 15 à 18 ans, sont en forte hausse, de 386 à 479.

- Le tournoi de Beach Tennis à Ezy sur Eure le 18 juin  a réunit sur 4 terrains, 5 équipes en doubles dames, 9 en doubles messieurs et 9 en double mixtes. La communication est favorisée par les échanges des Unités Clubs, le N°3 du Top Ten de la ligue en octobre et la disponibilité remarquable du Conseiller en Développement Alain Gripon.

 

      * La commission Arbitrage indique que l’application AEI est devenue obligatoire pour l’homologation des tournois.

 

      * La commission Classement n’ a reçu aucune réclamation après la parution des classements fin octobre 2010 ! Une augmentation de classement, d’office, d’au moins 3 niveaux au dessus, peut être effectuée par une ligue suite à de brillantes performances. Les anciens classés en 3e et 2e série, reprenant la compétition doivent demander un classement d’office.

 

      * La commission Handi-Tennis, se met en place avec les actions des clubs de Vernon, Conches, Les Andelys. Pour être en adéquation avec la commission fédérale, cette commission va changer de nom pour se nommer «  Actions éducatives, sociales et solidaires ».

.

Chapitre 8. 9.    Fin 2012, Jérôme GRENIER élu 8e Président du CDET

                                                                            AG du 1/12/2012

       

        * La forte participation à l’AG, avec 61 clubs sur 69 présents ou représentés, est liée aux élections du futur Comité Directeur.

       *  L’effectif de 9.898 licenciés comprend 52% de jeunes et il est en hausse de 1,73% sur la saison précédente. Il représente 18% de la Normandie, qui compte 54.014 licenciés avec ses 5 départements.

       * Lors de son 8e et dernier rapport moral d’AG, le président Jean Paul Quéval remercie tous ceux qui ont collaboré au fonctionnement du Comité de l’Eure pendant ses 2 mandats de président. Après 32 ans de responsabilité comme Conseiller Technique Régional de la Ligue de Normandie, Jean Paul Quéval salue avec  émotion, respect et amitié l’ancien président de la Ligue de Normandie Jean Bréchon, à ses cotés pendant 40 ans.

 

       *  Vernon est en tète des licenciés 708, devant Evreux AC 534, 3e Pacy 515, 4e Gisors 502, 5e Louviers 398, 6e ALM Evreux 383, 7e T2R 334, 8e ST Marcel 326, 9e Pont-Audemer 281, 10e Bernay 277. Le club gisorsien, à la 4e place, a 104 licences de plus que le suivant, mais n’est qu’à 32 licences de la 2e place, objectif pour la saison suivante.

 

       * Jean Pierre Julienne, responsable de la commission des Jeunes, constate :

- avec plaisir une hausse de 7% des inscrits au Championnat individuel (748),

- une hausse de 20% (1528) sur les 16 étapes du circuit Crédit Agricole,

- la victoire de Marc Antoine Gaillard de Gisors à la 8e édition du tournoi du Bon’ Eure fin mars réservée aux 9 ans sur les 4 courts couverts de l’Evreux AC, avec la participation de 12 ligues.

- par contre, il regrette que l’Eure ne ramène qu’1 seul titre de champion de Normandie contre 4 l’année précédente et ne compte que 2 équipes filles inscrites au championnat d’hiver, réservé aux 13-14 ans, avec 16 équipes garçons. 

 

      * Jérôme Grenier, responsable de la commission sportive se réjouit du succès de la décentralisation des matchs des joueurs en 4e série dans le championnat individuel de l’Eure, à l’origine de la forte augmentation des inscrits : 120 en 2010, 192 en 2011 et 287 cette saison 2012 ! Les interclubs d’hiver sont aussi en hausse, de 125 à 133, comme ceux d’été de 154 à 161.

 

      * Didier Damé, responsable de la commission Seniors+ dresse un bilan contrasté : forte augmentation des équipes  d’hiver, de 79 à 107, mais forte baisse au championnat individuel  de 144 à 107 inscrits, incitant la décentralisation en 2012.

       * Deux listes se présentent, avec chacune, des membres du comité directeur sortant:

La liste « ?? «  menée par Jérôme Grenier, professeur d’EPS, Moniteur de tennis.

La liste « Le Serv’Eure » emmenée par Pascal Couraye du Parc, entrepreneur dans le matériel d’handicapés, président du club de Vernon.

Celle de Jérôme Grenier reçoit 153 voix (56%) soit 18 élus et celle de Pascal Couraye Duparc 121 voix ( 46 ou 44,2%) soit 5 élus.

- A l’élection du délégué et de son suppléant à l’A.G de la F.F.T., Jérôme Grenier-Gérald Castaing sont élus avec 124 voix (54%), devant le binôme Pascal Couraye Duparc-Bernard Vannier 106 voix (46%).

 

        * Le nouveau Bureau Directeur du CDET est composé de :

- Président : Jérôme Grenier ; Président d’honneur : Jean Marie Desbons

- Vice-présidents : Nicole Guilbert, Jean Paul Queval, Denis Rabiot

- Secrétaire : Gérard Castaing ; Trésorier : Bernard Thénard (décédé brutalement en avril 2013 et remplacé par Benjamin Desjardins)

- Autres membres : Sophie Chabrière, Jean Pierre Julienne, Christian Sicre, Paul Motyl.

* Les 9 responsables des  11 Commissions du CDET sont : Arbitrage et Classement : Paul Motyl - Tennis Entreprise : Françoise Anglade - Seniors : Jean Pierre Julienne - Seniors + : Christian Sicre – Jeunes : Bernard Vannier – Technique : Jérôme Grenier - Tennis Féminin : Nicole Guilbert – Santé : Bernard    Vannier – Unités Clubs : Jean Paul Quéval – Communication Partenariat : Benjamin Desjardin.

 

        * Le 2/7/2013, à Poses, réunion de la Commission des Jeunes, dont on m’a confié la responsabilité. A titre d’exemple, les 6 pages de Compte rendu que j’écris comme Responsable de cette Commission, sont en annexe. L’essentiel se résume ainsi :

1. Bonne participation avec 13 présents et que 3 absents.

2. Trois règles de fonctionnement : la transparence des réflexions transmises au président et au secrétaire du CDET, une communication rapide avec C.R. dans les 8 jours et remarques par mail en retour, des missions précises pour chaque membre de la Commission des jeunes.

3. Trois réunions par saison : fin mars pour la phase finale des individuels de l’Eure et les interclubs du printemps, fin juin pour le bilan des compétitions et fin octobre pour préparer les phases des 3 districts.

4. Une collaboration étroite avec 6 autres commissions du CDET (Féminine, Technique, Santé, Arbitrage, Unités Clubs) et évidemment la Commission des jeunes de la Ligue

5. Les 7 missions : le 30e circuit de tournois, 9 à 16 ans, du Crédit Agricole, le Championnat individuel de l’Eure, les interclubs, les Jeunes Pousses 6/7 ans, les Petits Vikings 8/9 ans, les petites duchesses de moins de 10 ans, la journée mini-tennis.

6. L’entraineur départemental, Philippe Bréchon, est satisfait des 2 titres en championnat de Normandie avec 3 finalistes et 4 demi-finalistes (4 titres en 2011, mais 1 seul en 2012).

7. A partir de septembre 2013, 26 jeunes (11 filles et 15 garçons) sont entrainés par l’entraineur départemental ou de club mais l’aide   de 20 € x 20 séances = 400 € ne couvre pas les charges. Une cellule « Elite Poses Haute Normandie », avec 5 enfants de l’Eure et 3 de Seine Maritime, est encadrée à Poses le mercredi après-midi par Philippe Bréchon, Eric Gheux et Arnaud Leroux.

8. La réforme fédérale des moins de 12 ans doit être expliquée à tous : donner le gout du jeu en opposition, dans des compétitions de proximité, à âge réel, dans des formats courts, avec un classement le jour de leur 11 ans. Les championnats individuels, départementaux et régionaux, des 9, 10 et 11 ans sont supprimés et remplacés pour les meilleurs par des inter ligues.

9. Un challenge Bernard Thénard, trésorier du CDET est envisagé après accord de la famille.

10. Le challenge interdépartemental des 8/9/10 ans Vigor  ne peut plus se jouer sur le terrain, mais serait attribué par points !

11. Vives inquiétudes des clubs avec la nouvelle réforme des rythmes scolaires et des activités sportives entre 15 et 16h, en concurrence avec les associations sportives.

2013-3 Poses secret ext  (14)_edited.jpg
2013- Poses (5)_edited.jpg
2013-3 Poses secret ext  (11)_edited.jpg
2013- Poses (21)_edited.jpg
2013- Poses (4)_edited.jpg
2013- Poses (3)_edited.jpg
2013- Poses (29)_edited.jpg
2013-3 Poses secret ext  (28)_edited.jpg

5/11/2013, au Vaudreuil :

      * 61 clubs sur 69 sont présents ou représentés.

      * Chez les jeunes, leur championnat de printemps compte 209 équipes. Evreux AC et Gaillon remportent 4 titres, Le Vaudreuil et Gisors 3 , suivis de 6 clubs avec 2 titres et de 10 clubs avec un titre.

      * En championnat individuel de l’Eure, 713 enfants sont inscrits, sur les 3 districts :

- 275  venant de 14 clubs dans celui de Vernon, 250 jeunes de 13 clubs dans celui de Bernay et 188 jeunes de 11 clubs dans celui d’Evreux.

- Sur les 104 qualifiés pour la phase finale, venant de 29 clubs, Gisors en compte 12, Evreux AC 10, puis Le Vaudreuil et Louviers 9. Evreux AC remporte 3 titres, Le Vaudreuil et Gisors 2 titres, Beaumont, Bernay, Louviers, Le Neubourg et Pacy 1. - Avec la disparition cette saison de la catégorie des 9 ans, sur les 10 titres de champion de Normandie (la catégorie des 9 ans vient d’être supprimée), 2 sont  ramenés dans l’Eure, en catégorie 10 ans, avec Axelle Martins de Pacy et Robinson Lemeur d’EAC. Ils sont complétés de 3 finalistes et 4 demi-finalistes

      * Les équipes seniors de printemps sont plus de 160 et les inscrits dans les phases décentralisées et la phase finale approchent les 300.

 

      * Chez les Seniors +, 2 champions de Normandie : Suzanne Fayolle en +70 ans, Clive Rothwell en + 55 ans, qui poursuit avec le titre de champion de F rance. L’Eure finit 4e sur 5 au challenge interdépartemental Jean Simon à Bagnoles de l’Orne. Le trophée de la Raquette d’Or revient à Evreux AC.

      * Le succès des animations de la Commission féminine de l’Eure, menée par Nicole Guilbert, amène le président de la Ligue Dominique Alibert, à lui confier la responsabilité du tennis féminin à la ligue de Normandie. Les raquettes FFT, les Demoiselles de l’Eure, le Master féminin, les petites duchesses, les Elles du lundi, le Beach-tennis, les TMC sont d’autant appréciées que la convivialité s’associe au plaisir du jeu.

 

      * Dans le cadre du mécénat de neuf entreprises, une réunion de travail est organisée à Roland-Garros.

 

      * Le rapport financier présenté par Benjamin Desgardin est adopté à l’unanimité, comme le budget prévisionnel, de 113.660 €.

 

      * Pour accompagner la réforme des moins de 12 ans, le Conseiller Technique Régional, Bruno Jacquotet, propose 3 jours de formation de proximité, aux enseignants.

 

      * Le Conseiller en Développement Alain Gripon prévient des adaptations pour les clubs à la réforme des rythmes scolaires et rappelle l’intérêt pour les clubs de faire toutes les inscriptions sur le dispositif ADOC. L’objectif pour la FFT  est d’atteindre une utilisation par 100% des clubs.

 

      * Le président du CDET, Jérôme Grenier, remet les médailles de bronze de la FFT à 8 dirigeants de l’Eure et la médaille d’argent au président des Andelys, Jacques Duputhie.

2017 CDET offre raq aux 5-7 ans_edited.jpg

 

AG le 6/12/2014, au Vaudreuil :

      * Le président du CDET Jérôme Grenier salue le nouveau président de la Ligue, Olivier Halbout, la mutation d’Alain Gripon, Conseiller en développement de l’Eure et l’Orne, à la Ligue de Normandie et le départ à la retraite de l’entraineur départemental Philippe Bréchon.

      * Le secrétaire Gérald Castaing indique une légère baisse, de 1,2%,  des licences, proche de la moyenne normande à – 1,1%. L’augmentation des licences de 2 € /an pendant 4 ans pour couvrir les travaux de Roland –Garros n’arrange pas la situation, déjà délicate avec la réforme des rythmes scolaires. Le TC Vernon est toujours en tête avec 626 licences, mais Pacy est 2e avec 546, doublant ainsi Evreux AC avec 449, juste devant Gisors 444 et St marcel 5e avec 382. Le rapport financier de Patrick Devriese, trésorier adjoint est adopté à l’unanimité.

 

       * Les inscrits à la phase des 3 districts de l’Eure sont en hausse de 8% (de 713 à 770). A Poses, la phase finale qualifie 34 filles et 40 garçons, venant de 26 clubs.  Gisors remporte 3 titres, devant Le Vaudreuil 2, puis Bernay, Evreux AC, Louviers et le Neubourg 1. L’Eure n’obtient qu’ 1 seul des 10 titres de champion de Normandie (Camille Pic en 17-18 ans, de Gisors). Le nombre d’équipes de jeunes (215) est stable. 

 

       * Apres 2 saisons à 287 inscrits, le championnat individuel Seniors grimpe de 5% à 301. Les interclubs de printemps sont stables à 164 équipes (163 en 2013 !).

      * Jean Pierre Julienne rappelle les règles de d’homologation des tournois de club (127 cette saison), avec une durée de 10 jours pour ceux jouant toute la journée et de 3 weekends consécutifs pour ceux jouant en semaine après 18 h.

 

      * Nicole Guilbert continue à dynamiser le tennis féminin :

- Aux Raquettes FFT, l’Eure est le 1er des 94 départements français avec 39 équipes inscrites et 340 joueuses, et qualifie 4 équipes sur les 12 des finales à Honfleur.

- Les Demoiselles de l’Eure ont réuni 20 équipes de jeunes filles ravies de l’ambiance des finales à Poses.

- Un TMC seniors féminin, géré par un BE et un juge-arbitre, est organisé par 8 clubs.

- Un TMC 10-11 ans de niveau national, orchestré par Philippe Bréchon rassemble 25 joueuses de 11 ligues.

- Les Duchesses de Normandie sont organisées par 7 clubs de l’Eure sur les 25 en Normandie.

- Les « Elles du lundi » n‘a pas eu le succès escompté et obtenu en Seine-Maritime, nécessitant de réfléchir à une nouvelle organisation.

- Le Beach Tennis se développe, notamment à Ezy, grâce à Agnès Mrozinski.

- Le Tennis-Santé est un nouvel atout de rééducation ludique des femmes traitées pour un cancer du sein.

 

      * En Seniors +, la décentralisation du championnat individuel permet de presque tripler les inscriptions, passant de 104 en 2012 à 286 en 2014 ! En + 35 ans, Magali Malbet et Loris Heubert sont champions de Normandie. La Raquette d’Or attribuant des points aux équipes finissant 1eres dans leurs championnats, est remise à l’AG à Vernon 49 points, devant Gisors 36 points, Bernay et Verneuil 21, Pacy 15, Louviers 14.

 

      * L’Eure compte 63 JAT1 et 56 JAT2., qui doivent assimiler les nouvelles règles pour la saison 2015 : pas de classement aux 8, 9, 10 ans, qui sont hiérarchisés par couleur selon leur niveau de jeu, établi par l’équipe technique de la Ligue. Ils basculeront dans le système du classement le jour anniversaire de leurs 11 ans.

 

      * Les 3.257 classés dans l’Eure, dont 23% de femmes, représentent 30% des licenciés de l’Eure.

 

 

Le 23/4/2015, 10 des 18 clubs de + 200 licenciés échangent sur leur situation 

 

* A Poses, les échanges sont fructueux et favorisent la convivialité.

 

      * Armand Sicardy  Conseiller en Développement, présente le « Projet Club », budgétisé à 100.000 € sur l’ensemble de la Ligue.

 

      * Arnaud Leroux, Conseiller Sportif Départemental, détaille la réforme fédérale des moins de 12 ans.

 

      * Les statistiques dans l’Eure révèlent 6 notions intéressantes :

1. Le décalage est énorme entre les exigences fédérales et  le niveau des 3 meilleurs garçons de l’Eure, entrainés au Centre de ligue à Honfleur (dont 2 gisorsiens) : Marc Antoine Gaillard, 12 ans, classé 15 contre 4/6 exigé, Parfondin, du club de Bernay, 13 ans, classé 15 contre 2/6 exigé et Doriam Le Biavant, 14 ans, 5/6 contre 0 exigé !

2. Fonctionnement habituel : 110 licenciés par court couvert, passage entre 2 niveaux < 2 ans, absentéisme 10%, 25% des garçons sont inscrits en compétitions et 18% des filles, tarifs 1 h à l’école de tennis enfant 150 à 240 € et adulte 250 à 480 €.

3. Le temps de travail moyen des 29 enseignants de l’Eure est de 997h/ an : 836 h d’enseignement + 105 h de gestion + 56 h de coaching.

4. Le salaire brut d’un moniteur est de 22 € 66 / h, avec des variations, de 13 à 44 € ! soit en moyenne 1.841 € / mois et donc 22.102 € / an.

5. Le CSD regrette que beaucoup d’adultes classés qu’en 4e série bénéficient d’un tarif réduit.

6. Les présidents de club sont pessimistes et s’orientent vers une réduction des horaires de leurs enseignants. 

Invitation à l'A.G. de l'Eure du 6/12/2014 au Vaudreuil, avec un menu attractif pour remercier les dirigeants bénévoles de l'Eure

Réunion de secteur au club d' Etrépagny : A. Gripon conseiller en Développement du CDET, B. Vannier et L. Lebiavant de Gisors, C. Sicre et P. Couray du Parc de Vernon, le président d'Etrépagny, et le président des Andelys.

2014 R sect Etrepagny_edited.jpg
2014-12 AG phot ext salle Vaudreuil_edited.jpg
2014 AG Vaudreui menu_edited.jpg

Le 20/11/2015, AG à Poses

 

      * Afin de comprendre au mieux, le fonctionnement du CDET, je choisis de détailler les rapports annuels présentés à la fin de la saison 2015, la dernière à laquelle j’ai participé comme président du club de Gisors, me déplaçant en compagnie du nouveau président du TCG, Jean Paul Cerbonne. Je suis encore membre du comité Directeur du CDET, pour 1 an. 

 

      * Le rapport moral du secrétaire Gérald Castaing note la baisse de 4,4% des licences dans l’Eure, (proche des 4,3% pour l’ensemble des 5 départements normands et du chiffre national), avec plusieurs explications : la réforme des rythmes scolaires, la société « zapping », amplifiée par l’effet de groupe (mes copains me suivent), l’augmentation de la licence (2 € /an depuis 4 ans) pour couvrir les travaux de Roland-Garros. Ce rapport est adopté à l’unanimité.

 

       * Le rapport financier du trésorier Benjamin Desgardin est aussi approuvé à l’unanimité :

- Produits = 113.316 € =  35.852 € d’inscriptions aux compétitions et stages + 28.808 € d’aides fédérales + 19.875 € de subventions (13.875 du CG27 + 6.000 € du FNDS) + 13.153 € de retour FFT sur les licences.

- Dépenses = 103.718 € = 53.654 € en sportif et éducatif + 47.239 € en administratif (26.796 € en fonctionnement + 15.861 € en personnels + 4.582 en AG).

- Résultat excédentaire = 9.898 €, lié à des charges bien inférieures aux prévisions, du fait du temps partiel d’Arnaud Leroux à la place du temps plein de Philippe Bréchon, nécessitant une aide exceptionnelle, 6.000 €, de la Ligue pour l’encadrement technique directement dans les clubs.

 

       * Le Conseiller en Développement, Armand Sicardy, détaille ses actions :

- 282 visites de clubs depuis le début du mandat.

- 148 dossiers « Projet Club » 2016.

- 1.402 Pass Tennis pour 134 clubs normands.

- 100% des clubs mis sous ADOC avec des formations décentralisées.

- Collecte de 64.000 balles.

- Missions sur les équipements : projets, diagnostic, rapport de visite, financement.

- Formation des dirigeants : l’association loi 1901, le club de tennis, la licence, l’assurance, l’enseignement, les subventions, les outils fédéraux, les animations

 

 

       * Remise de récompenses :

- Par les présidents, de la Ligue Olivier Halbout et du Comité de l’Eure, Jérôme Grenier.

- Les Trophées des championnats.

- La « Médaille de la Jeunesse et des Sports » à Denis Rabiot et Jean Pierre Julienne.

- Les Médailles Fédérales de Bronze à Céline Chusseau, Rodolphe Hermand et Frédéric Peuffier, puis d’Argent à Emmanuel Alligier, Pascal Couraye du par et Daniel Dhaesse.

 

      * La COMMISSION des EPREUVES individuelles et par équipes :

- Elle est composée du responsable Jean Pierre Julienne, Sophie Caubriére, Benjamin Desgjardin, Françoise Anglade..

- Les demandes d’homologation de Tournois par les clubs sont de 153.

- Les équipes Senior d’hiver sont 133 (dont 45 féminines) et 168 l’été (dont 51 féminines).

- Le championnat par équipes Jeunes d’hiver est réservé aux 13-14 ans : Evreux ST Michel le gagne chez les filles mais avec seulement 3 équipes, alors que Le Neubourg gagne chez les garçons avec 14 équipes.

- Les équipes Jeunes d’été sont 157: 24 équipes filles (2 en 11-12 ans + 16 en 13-15 ans + 6 en 16-18 ans) et 133 équipes garçons (21 en 11-12 ans + 49 en 13-14 ans + 42 en 15-16 ans + 21 en 17-18 ans). Cinq clubs (Evreux AC, Gisors, Le Vaudreuil, Cormeilles et le Neubourg) remportent 2 titres et 13 autres clubs gagnent 1 titre.

- Le championnat individuel Seniors : La 3e série Dames (38 inscrites) est gagnée par A. Paon du Vaudreuil et chez les messieurs (66) par S. Peralta de Louviers. La 4e série Dames (66) est gagnée par MC Cailly d’Evreux St Michel et cjez mes Messieurs (149) par O. Delort du Vaudreuil.

 

- Le championnat individuel Jeunes totalise 544 inscrits de 12 à 18 ans, répartis en 3 districts :

< District Bernay : 170 jeunes de 14 clubs, responsable Pierre Bourdois.

< District Evreux : 166     «      de 12 clubs,         «          Jean Claude Blondeau.

< District Vernon : 210     «      de 13 clubs,         «          Christian Sicre.

< Phase finale à Poses : 69 «   de 21 clubs,        «          Paul Motyl.

< 3 titres de Champion de l’Eure, pour Le Vaudreuil, 2 pour Evreux AC et Gisors, 1 pour Bernay, St Marcel, Vernon.

< Podium du plus grand nombre de jeunes qualifiés en phase finale : Evreux AC (12) puis Le Vaudreuil (9) et Gisors (8).

< En phase finale de Normandie à Honfleur :

. 3 titres de champion de Normandie, pour l’Eure (1 seul en 2014) : Axelle Martin de Vernon en F12 ans, Marc Antoine Gaillard de Gisors en G13 ans, Edouard Bahu du Vaudreuil en G15-16 ans.

. 2 finalistes : Camille Pic de Gisors en F17-18 ans et Victor Gaillot d’EAC en G12 ans.

. 3 demi-finalistes : Noémie Boulet de St Marcel en F13 ans, Robinson Lemeur EAC en G12 ans, Thomas Parfondin de Bernay en G14 ans.

 

       * Arnaud Leroux, nouveau Conseiller Sportif Territorial, présente son projet :

- déléguer plus de responsabilités aux moniteurs des clubs des enfants sélectionnés.

- plus d’aide financière à ces clubs, avec un suivi en compétitions, pour 3 enfants de 8 ans, 4 de 9 ans, 6 de 10 ans, 5 de 11 ans.

- Les plateaux Galaxie Tennis sont des compétitions pédagogiques ou homologuées adaptées à un jeune public, centrées sur le plaisir par le jeu sans intervention de classement stressant pour les enfants et les parents !

 

        * La COMMISSION SENIORS  PLUS est composée du seul Christian Sicre

- Les Interclubs Dames comptent 21 équipes l’hiver et 28 l’été, les Messieurs 89 équipes l’hiver et 87 l’été.

- Championnat individuel S+ de l’Eure : 302 inscrits, en nette hausse sur les 286 de 2014 grâce à la décentralisation dans les clubs dès les 1ers tours.

- Championnat individuels S+ de Normandie : 3 titres avec M. Malbet en F+35, M. Gutsmann en F+70 ans et C. Rothwell en H+60 ans, ainsi que 3 vice-champions de Normandie avec F. Anglade en F+60, JP. Poinsot en H+75 ans et André Boudeau en H+65 (décédé en fin de saison).

- Challenge interdépartemental Jean Simon à Bagnoles de l’Orne à la Pentecôte, avec 1 représentant par catégorie d’âge (7 F + 8 H). L’Eure finit encore 4e et devra la saison suivante recevoir l’Orne en pré-tour.

- Championnat « 115 », car minimum de 55 ans pour les dames et 60 ans pour les messieurs : 8 équipes opposées en 2 poules de 4 aller-retour, avec 1 simple et 2 doubles mixtes. La finale est gagnée par Vernon, avant un déjeuner très festif.

- Le Trophée de la Raquette d’Or est transmis par Evreux AC à Vernon, devançant Evreux ALM, selon un barème de points pour les résultats sportifs.

 

       * La COMMISSION  FEMININE :

- Elle est composée de sa responsable Nicole Guilbert, Agnès Mrozinski, Elisabeth Lemarchand, Nathalie Peralta, Martine Tozzi, Gérard Guilbert, Christian Sicre.

- Les Raquettes FFT : un record dans l’Eure avec 320 participants et 34 équipes, dont une finit finaliste de Normandie à Honfleur et 2 autres demi-finalistes.

- Les Demoiselles de l’Eure : 20 équipes jouent des rencontres ludiques et passionnées, avec des  finales regroupées à Poses.

- Les Duchesses de Normandie : cette compétition pédagogique de la réforme des moins de 12 ans apportant de l’expérience aux filles est organisée par 17 clubs.

- Le Tournoi Multi Chance, pour les joueuses de 4e série, connait un net succès, alors que le Challenge de doubles Bernard Thénard a souffert faute d’inscrits.

- Tennis Santé : Pascal Couray du Parc, président de Vernon, mobilise son club au profit de la lutte contre le cancer, exemple à diffuser, afin d’intensifier l’action à l’avenir.

 

      * La COMMISSION des JEUNES :

- Composition : Jean Pierre Julienne (responsable), Jean Claude Blondeau, Pierre Bourdois, Alexandre Durand, Nicolas Guilbert, Nicolas Harnet, Lydie Le Biavant, Elisabeth Lemarchand, Denis Rabiot, Nathalie Peralta et Bernard Vannier. Invités : Arnaud Leroux, Christian Sicre, Jean Paul Queval

- Le Conseiller Sportif Technique, Arnaud Leroux présente sa vision de la réforme des moins de 12 ans. Il préfère aider les moniteurs de clubs et non se substituer à eux, avec des rassemblements à Poses et des visites de clubs.

- Les nouvelles formes de compétitions, « pédagogiques » ou « homologuées », adaptées à l’aspect ludique, préférable à l’ancien système des classements, plus stressant pour les enfants et les parents.

. Les Petits Pousses :           5 à 7 ans,  format Violet,      79 enfants  en   7 étapes.

. Les Jeunes Pousses :        6 à 10 ans, format Rouge,  249 garçons en 18    « 

. Les Petites Duchesses : 6 à 10 ans,    «      «                 85 filles      en 14    «

. Les Petits Vikings :          7 à 10 ans,   «      orange,      204 enfants en 13   « 

- Le Circuit des Tournois de jeunes Crédit Agricole propose 19 étapes dans les clubs :

< 1030 inscrits dont 161 filles, soit seulement 15%, chiffre inférieur aux 25% de licenciés féminins.

< La nouvelle réforme, en retirant les catégories inférieures à 11 ans, diminue de 365 les inscriptions, qui sont largement compensées par les 617 des compétitions pédagogiques des moins de 11 ans.

Le Master, les 26 et 27 septembre, regroupe les 30 jeunes comptabilisant le plus de points sur ces 19 étapes. Les finales des 8 catégories d’âge, organisées à Poses par Lydie Le Biavant, réunit des jeunes de 13 clubs différents sur les 16 finalistes.

< Les « Ados », animation réservée aux garçons de 12 à 16 ans, non classés et 40, pour les amener à la compétition et les fidéliser, a regroupé 64 jeunes. Pacy sur Eure gagne cette 6e édition, supervisée par Elisabeth Lemarchand.    

Le Challenge de doubles Bernard Thénard, moins de 11 ans, totalise 40 équipes, avec des formats de jeu différents selon l’âge : Val d’Oison remporte les formats Rouge et Vert, Evreux ALM le format Orange.

Les 2 CTR insistent sur la réforme Galaxie qui doit favoriser « l’école du jeu ».  

< Arnaud Leroux, Conseiller Sportif Départemental, pilote la nouvelle Commission Technique Départementale, qui réunit des Moniteurs de l’Eure.

 

      * La COMMISSION  ARBITRAGE :

- Elle comprend Paul Motyl (responsable), Pascal Couray du Parc, Frédéric Geffray, Marc Talbot.

- L’effectif est de 123 Juges-arbitres dans l’Eure (66 JAT1 + 57 JAT2), mais seuls 52 ont été actifs cette saison !

- Aux examens, sont reçus les 6 candidats en Arbitre de chaise A1, les 3 en JA par Equipes 1, l’unique candidat en JAE2. Par contre, que 5 sur 7 en JA  de Tournois 1et les 2 candidats en JAT2.

- Formations : 2 séances pour A1, 1 pour JAE1 et JAE2, 7 pour JAT1 et 5 pour JAT2.

 

- Formats de jeu des plateaux Galaxie Tennis, pour les enfants :

   . de moins de 12 ans :     Age      (toléré)                   2 sets            Jeu décisif à           3e manche

                                          5 à 8 ans (9-10)                en 3 jeux                   2-2                en 10 points

                                          6 à 9 ans (10)                   en 4 jeux                   3-3                          « 

                                          7 à 10 ans                         en 5 jeux                  4-4                          « 

                                          8 à 11 ans                         en 6 jeux                  6-6

    . de 12 ans et plus :

  •  soit traditionnel, avec 3 sets à 6 jeux

  • soit le format officiel chez les +65 ans, mais possible pour tous : 2 sets à 6 jeux, 3e set en 10 points.

  •  soit format court, pour les Non Classés, ceux en 4e série (de 30/4 à 30/1), TMC dames, Format Multi Chance S+ : 2 sets à 4 jeux

                     et 3e set en10 points.

   . en double, 2 sets en 6 jeux et 3e set en 10 points.

 

       * La COMMISSION CLASSEMENT :

- Composition : Paul Motyl.

- Le classement final d’octobre reste basé sur le nouveau classement de chaque adversaire, permettant de monter au classement intermédiaire.

- Au titre de « reprise de compétitions », 14 classements d’office ont été attribués.

- La commission départementale a procédé à 3 demandes de correction auprès de la commission fédérale suite à des erreurs de saisie par des JAT.

- Evolution des classés dans l’Eure :

                Dam + Me =Total           2e série             3e série                   4e série                     % lic

2011  :     687+2175 = 2862          27+59= 86         130+485= 615        530+1631= 2161       29,4

2015  :     757+2548 = 3305          21+75= 96         155+531= 686        581+1942= 2523       31,8

 

       * La COMMISSION  TENNIS  ENTREPRISE :

- Composition : Françoise Anglade (responsable) et Paul Motyl.

- L’effectif des équipes se réduit, de 9 à 7 en Dames et de 20 à 18 chez les Messieurs.

- L’équipe championne de l’Eure féminine est, comme chaque année, celle des enseignantes d’Evreux, qui terminent 3e de Normandie. Chez les messieurs, leurs collègues enseignants d’Evreux sont aussi champions de l’Eure et finissent 4e de Normandie.

- En coupe 4e série, peu d’équipes : l’ASCEEEE (enseignants d’Evreux) gagne les dames (2 équipes !), Sanofi pasteur gagne chez les Messieurs (9 équipes) et en mixte (3 équipes).

- Championnat individuel de l’Eure : F. Anglade, 15/4 (ASCEEEE) gagne chez les dames au nombre de 7 (13 en 2014) et E. Parrot 15/2 (Sanofi Pasteur) gagne chez les messieurs (31 contre 26 en 2014)

 

       * Le 8 juin 2016, Réunion de la Commission des jeunes avec Patrick Favières

- Le nouvel entraineur départemental, P. Favières, est intérimaire car à la retraite !

- Le « faible niveau féminin dans l’Eure » est sujet de discussions :

- Jean Paul Quéval, avec sa triple expérience de père d’Isabelle, fille de haut niveau, d’ancien CTR de Normandie, puis de président du CDET, pense que le milieu du tennis est quelque peu misogyne et que nombre d’enseignants ne sont pas très intéressés par l’entrainement des filles.

- Pierre Bourdois constate que son club de Bernay n’a jamais formé une fille de haut niveau alors qu’il a formé de nombreux garçons !

- Je demande que l’entraineur départemental organise des regroupements de proximité de filles de même bon niveau lors des vacances scolaires (au moins à la Toussaint et à Pâques) car souvent, elles sont isolées dans leur club , alors que les garçons sont 3 fois plus nombreux et ont donc une émulation naturelle dans leur club.

- Nicole Guilbert, responsable de la Commission féminine de l’Eure  et de la Ligue, insiste sur le succès des animations purement féminines (« Petites Duchesses », « Demoiselles de l’Eure », «  Raquettes de l’Eure»), avec une forte convivialité.


                                           

 

 

AG 20/11/2015 à Poses, une assemblée attentive : J. Grenier, JP. Queval, D. Rabiot au micro, O. Halbout, G. Castaing

2015-11 AG Cdet Julienne Rabiot (14)_edited.jpg
2015-11 AG Cdet Julienne Rabiot (28)_edited.jpg

Réunion entre le CSD, le CTR et des Moniteurs de l'Eure.

Le Conseiller Technique Régional Bruno Jacquotet et le Conseiller Sportif Départemental Jean François Pringault réunissent les moniteurs des clubs de l'Eure à Poses

Blandine Flimbel (Pont de l'Arche) - isabelle Casano (Pacy) - Fabrice Sanson (Nassandres) - Gérald Castaing (CDET) - Florian Caillot ( St Pierre) - Emmanuel Olivier (Bernay) - Benjamin Defillon (Les Andelys) - Bruno Jacquotet (CTR) - Cédric Vignard (Evreux AC) -

A genoux : Arnaud David (Bourgtheroulde) - Fabien Campello (Gisors) - jean François Pringault ( CST) - Thierry Casano (Pacy) - 

2016-10 Poses12 BE_edited.jpg

AG le 10/12/ 2016, à Poses

      * La baisse des licences, de 3,1% est plus sur les adultes (250 en moins, sans distinction de taille du club) que sur les jeunes (33 en moins). La création des licences « Découverte » et « périscolaire » à 3 € recherchent une inversion de cette courbe.

 

      * Du changement dans le poste de Conseiller Sportif Territorial de l’Eure.

- Apres les 30 ?? ans à plein temps de Philippe Bréchon, en retraite en juin 2014 ?, la ligue de Normandie l’a remplacé pour la saison 2015 par Arnaud Leroux à mi-temps, en complément de son rôle de formateur à Honfleur.

- Mais pour la saison 2016, il passe à temps plein comme responsable du centre de formation d’Honfleur. Le Comité de l’Eure fait appel pour ce poste de CST par intérim, avec un CDD de 6 mois, de décembre à juin 2016, à Patrick Faviére, ancien entraineur fédéral, ayant débuté à Evreux et à la retraite depuis un an. Sa grande expérience est précieuse aux jeunes qu’il entraine.

- A partir du 1er septembre 2016, la ligue engage Jean François Pringault comme CSD, partageant son plein temps entre l’Orne (originaire d’Argentan) et l’Eure (présent à Poses les mercredis et vendredis). Enseignant de tennis depuis 15 ans, il a exercé comme CSD en Picardie et entraineur de ligue.